Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Journée 'eau tiède' sur les marchés obligataires

Marché : Journée 'eau tiède' sur les marchés obligataires

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce fut une journée 'champagne' sur le compartiment action, ce fut une journée 'eau tiède' sur les marchés obligataires.

Les espoirs d'arrêt -si possible définitif- des hostilités dans l'Est de l'Ukraine ont euphorisé le CAC40 et l'Euro-Stoxx50, les dettes souveraines ont tout juste résisté à l'appel d'air en finissant pratiquement inchangées.

L'heure était au rebond de l'appétit pour le risque... cela a failli coûter cher aux T-Bonds US dont le rendement s'est tendu jusque vers 2,465% avant de revenir à l'équilibre à 2,423% en fin de journée (la spectaculaire hausse de +10,5% des commandes à l'industrie doit être corrigée d'un recul de -0,8% une fois exclues les commandes au secteur aéronautique consécutives au salon de Farnborough).

Les Bunds ont perdu de leurs supporters (au profit du DAX-30) et voient leur rendement se retendre à 0,95% (+3Pts de base).

Les opérateurs n'ont pas misé avec conviction sur l'annonce formelle de la mise en oeuvre de nouvelles dispositions de la BCE pour soutenir l'économie de la zone euro et éloigner le risque de déflation.

Ce danger -qualifié de scénario à la japonaise- est jugé plausible par les investisseurs au regard des déceptions nées des derniers indicateurs macroéconomiques à la fois dans la région, en Allemagne et en France.

'Il serait erroné de croire que le discours plus accommodant prononcé par Mario Draghi à Jackson Hole soit le signal d'une action imminente', estime Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, pour qui 'la BCE va se laisser le temps nécessaire d'étudier l'impact des annonces de juin dernier avant d'envisager d'étoffer son programme de soutien à l'économie'.

Son point de vue rejoint celui du ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble, qui il y a quelques jours avait mis en garde contre une surinterprétation dudit discours.

Toujours au chapitre macroéconomique, en attendant la publication ce soir du Livre Beige de la Fed, l'indice PMI final Markit composite de l'activité globale dans l'eurozone le mois dernier est ressorti à 52,5, en net repli par rapport au plus haut de trois mois atteint en juillet (53,8).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...