Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : ING rembourse l'Etat néerlandais avec 6 mois d'avance

Marché : ING rembourse l'Etat néerlandais avec 6 mois d'avance

Marché : ING rembourse l'Etat néerlandais avec 6 mois d'avanceMarché : ING rembourse l'Etat néerlandais avec 6 mois d'avance

par Thomas Escritt

AMSTERDAM (Reuters) - ING Group a déclaré mercredi qu'il finirait le 7 novembre le remboursement des aides publiques reçues en 2008 au plus fort de la crise financière, s'ouvrant ainsi la possibilité de reprendre le versement d'un dividende.

Ce faisant, l'établissement financier, qui a par ailleurs annoncé une forte hausse de son résultat semestriel, aura remboursé l'Etat avec six mois d'avance.

La banque a dégagé un bénéfice imposable de 1,5 milliard d'euros sur son premier trimestre en tant que telle après avoir cédé une participation dans sa filiale assurance. Les analystes anticipaient un bénéfice imposable de 1,4 milliard d'euros. Ce bénéfice a augmenté de plus d'un tiers.

La banque, huitième en Europe par sa capitalisation boursière et la seule de taille qui soit cotée aux Pays-Bas, a vendu une participation dans l'assureur NN Group en juillet afin de respecter les conditions de l'aide publique de 10 milliards d'euros reçue voici six ans.

Elle a dû, dans ce cadre, vendre en particulier une bonne partie de ses actifs internationaux.

"Deux objectifs devaient être remplis cette année avant d'envisager un remboursement anticipé: une IPO réussie de la compagnie d'assurance et une issue positive à l'examen de la qualité des actifs et aux tests de résistance; cela nous l'avons constaté récemment", a déclaré le directeur général Ralph Hamer.

"Nous avons pu monter plus de crédits dans les économies où nous sommes actifs", a-t-il ajouté, observant qu'il y avait des signes d'une reprise portée par la demande intérieure aux Pays-Bas même si la croissance de l'Allemagne, moteur de la zone euro, est en train de caler.

"Je vois la reprise en Irlande et en Espagne et ce sont des reprises structurelles", a poursuivi Hamer. "Et nous voyons que la BCE soutient la croissance en abaissant encore ses taux".

Le dernier paiement d'un milliard d'euros portera le total remboursé à 13,5 milliards d'euros, donnant à l'Etat néerlandais un rendement annualisé de 12,7%.

"Ce soutien de l'Etat néerlandais nous a permis de traverser la crise et d'en sortir plus fort", a dit le directeur général Ralph Hamer, avant la publication des comptes du troisième trimestre. "Nous en sommes redevables à l'Etat et à la population néerlandais, et aussi envers nos clients qui ont continué à nous faire confiance".

ING a sinon dégagé un bénéfice net de 928 millions d'euros au troisième trimestre, inférieur au consensus Reuters qui le donnait à 978 millions, ainsi qu'à l'estimation la plus basse des analystes.

La marge d'intérêt a augmenté à 1,53% contre 1,44% l'an passé et les provisions pour pertes sur crédits ont diminué de 41,7%.

L'action gagnait 2% à 11,44 euros en Bourse d'Amsterdam.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...