Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Inflation moins faible que prévu en zone euro, l'euro monte

Marché : Inflation moins faible que prévu en zone euro, l'euro monte

Marché : Inflation moins faible que prévu en zone euro, l'euro monteMarché : Inflation moins faible que prévu en zone euro, l'euro monte

BRUXELLES (Reuters) - La stabilisation de l'inflation au sein de la zone euro en février réduit la pression sur la Banque centrale européenne en faveur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire, même si le maintien du taux de chômage à un niveau proche de ses plus hauts souligne la faiblesse de la reprise économique.

Les prix à la consommation ont augmenté un peu plus rapidement que prévu en février tout en restant bien en-deçà de l'objectif d'une inflation inférieure mais proche de 2% l'an fixé par la BCE, dont le conseil des gouverneurs se réunit jeudi prochain.

Sur un an, ces prix ont enregistré une hausse de 0,8% pour le troisième mois d'affilée, selon des données préliminaires publiées vendredi par Eurostat.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une hausse des prix de 0,7% et certains anticipaient même qu'elle puisse tomber à 0,6%.

L'euro s'est apprécié contre la devise américaine après cette publication, repassant au dessus de 1,38 dollar, les opérateurs estimant que la stabilisation de la hausse des prix pourrait pousser la BCE à différer de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

En excluant les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, la hausse de l'indice des prix à la consommation a continué de se redresser en février pour atteindre 1,0% l'an après 0,8% en janvier et 0,7% en décembre.

Le président de la BCE Mario Draghi avait mis en garde contre le risque de voir l'inflation bloquée dans ce qu'il a qualifié de "zone de danger" sous 1,0% l'an.

Il a toutefois redit jeudi qu'il ne voyait pas de risque de déflation au sein de la zone euro.

Le taux de chômage pour la région est toutefois resté inchangé à 12% en janvier selon des données également publiées vendredi par Eurostat, qui soulignent que la reprise en cours ne permet pas de créations nettes d'emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi a légèrement progressé en janvier à 19.175.000 contre 19.158.000 en décembre.

(Jan Strupczewski, Marc Joanny pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...