Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Indices US clôturent pratiquement tous au plus bas

Marché : Indices US clôturent pratiquement tous au plus bas

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les scénario apparaissait idéal à une heure de la clôture: tous les indices US évoluaient dans le vert, la tendance haussière semblait solidement établie, Wall Street avait digéré toutes les mauvaises nouvelles du jour, le Nasdaq était au plus haut depuis 12 ans et demi à 3.486Pts.

Qu'est ce qui pouvait mal se passer à 24H de l'expiration des contrats sur indices échéance mai (journée des '3 sorcières' ? Personne ne voyait la moindre raison de ne pas jouer la poursuite du rallye... mais John Williams, le président de Federal Reserve de San Francisco a déclaré que la FED pourrait réduire rapidement, sinon mettre fin au 'QE3' si les conditions économiques continuaient de s'améliorer.

Les chiffres du jour semblent prouver que la route du redressement sera encore longue et que la balance penche encore en faveur des pressions déflationnistes... mais les réflexions de Mr Williams (même s'il ne vote pas cette année) ont rendu Wall Street nerveux.

Les principaux indices US ont reperdu 0,6% sur leurs sommets du jour et clôturent pratiquement tous au plus bas.
Le Dow Jones a cédé 0,28% après s'être hissé au-dessus des 15.300Pts, le Nasdaq lâche 0,2% malgré l'envol de +12,2% de Cisco, le 'S&P' a reculé de -0,5%.

Avant que John Williams prenne la parole, les actions américaines démontraient leur capacité à résister à tous les vents contraires rencontrés sur le terrain économique: elles progressaient résolument malgré une série de statistiques décevantes et notamment la chute surprise de l'indice Philly-Fed de +1,3 à -5,2 (publié à 16H).

Autre surprise, les prix à la consommation ont baissé de 0,4% aux Etats-Unis en avril par rapport au mois précédent (-0,3% en mars) sous l'effet du recul des prix de l'énergie, alors que les analystes attendaient un repli de 0,2%.

L'autre déception provenait des mises en chantier de logement qui ont chuté de 16,5% aux Etats-Unis au mois d'avril (après une envolée de +7% en mars et une hausse +0,8% en février), pour s'établir à 853.000 en rythme annualisé, alors que les analystes les attendaient en repli vers 980.000.

En revanche, les octrois de permis de construire ont grimpé de 14,3% le mois dernier (deux fois plus que prévu), à 1.017.000 dossiers, là où le consensus anticipait un chiffre de 940.000.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont rebondi de 32.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, à 360.000, selon des chiffres publiés jeudi par le Département du Travail: les opérateurs s'attendaient au pire à une dégradation marginale.

Le Dollar n'a guère réagi et s'échangeait encore au-dessus des 1,29/E (1,2885), les T-Bonds ont vu leur rendement se détendre jusque vers 1,8650% (et 1,88% en clôture) contre 1,925% en début de matinée.

Peu après la clôture, JC Penney annonçait un chiffre d'affaire inférieur aux prévisions (2,64Mds$ contre 2,74 attendu) et une perte de 1,31$ par titre contre 0,89$ anticipé. La marge brute ressort à 30,8% et ressort plutôt dans le haut de la fourchette du consensus.
JC Penney perdait environ 1,5% en transactions hors séance.

Dell a également publié ses résultats, dont un profit par titre de 0,21$ contre 0,35% attendu: la firme ne fait pas de prévisions pour 2013 compte tenu des tentatives de prise de contrôle de la société (le titre s'effritait de -0,3% vers 22H30).

Wall Street a été soutenu par Cisco (déjà évoqué), Netapp +6,3% JDS +4,9%et Micron +1,75% mais a subi le poids du repli de Wal Mart (-1,7%), Celgene et Expedia -4,7%, Yahoo -2,65%, Akamai et Biogen -2,3%, Facebook -1,6%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...