Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Indécision de la parité euro/dollar

Marché : Indécision de la parité euro/dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne restait neutre contre le billet vert américain (+ 0,05% à 1,2436), après des séances contrastées (- 1,22% vendredi, puis + 0,57% hier). Les spéculations sur une éventuelle extension des rachats d'actifs de la BCE aux fonds d'Etat ont été troublés par les dernières déclarations de Jens Weidmann. En attendant, les statistiques américaines de l'après-midi seront suivies de près.

L'euro/dollar continue de se traiter mollement dans la borne basse de son canal de fluctuation, indique un courtier parisien ce matin, en étant aussi survendu que les soutiens lui font défaut.

Les propos de plus en plus clairs de Mario Draghi quant à l'éventuelle extension du programme de rachats d'actifs de la BCE ont été contrecarrés, hier, par ceux du patron de la Bundesbank allemand, Jens Weidmann : membre du conseil des gouverneurs de la banque centrale européenne, ce dernier a évoqué les 'obstacles juridiques' qui pourraient prévenir les rachats d'obligations d'Etat.

En date du 21 novembre dernier, la BCE avait racheté, dans le cadre du programme dit 'Covered Bond Purchase Programme 3' initié en octobre, quelque 12,7 milliards d'euros de “papiers”. Autre volet de ces rachats d'actifs obligataires privés, l'Asset-Backed Securities Purchase Programme n'a, lui, pas encore été appliqué. Pour l'instant, la BCE n'a lancé que des programmes de rachat portant sur des actifs obligataires privés de première qualité.

Selon les cambistes de Société Générale, les déclarations de M. Weidmann 'ne font que renforcer l'idée selon laquelle il est extrêmement difficile de faire quoi que ce soit pour revitaliser l'économie européenne'. De toute façon, estiment les spécialistes, '(la valeur de) l'euro est l'unique outil que Mario Draghi puisse utiliser, et il continuera de l'actionner'.

Principal évènement statistique de la journée : la deuxième (sur un total de trois) estimation de la croissance américaine pour le troisième trimestre, attendue à 3,3%, contre 3,5% selon l'estimation initiale publiée par le Bureau of Economic Analysis. Il sera suivi de l'indice mesurant la confiance du consommateur pour le mois de novembre, selon le Conferece Board.

De ce côté de l'Atlantique, l'office fédéral de statistiques a confirmé une hausse de 0,1% du PIB de l'Allemagne sur le trimestre écoulé, faisant ainsi échapper le pays à la récession grâce principalement à la vigueur de la consommation des ménages (+0,7%).

Globalement, 'd'ici là, la fin de semaine devrait être plutôt calme en raison de Thanksgiving suivi le lendemain par Black Friday (week-end de grosses promotions). Les marchés américains seront fermés jeudi et n'effectueront qu'une séance raccourcie vendredi', estime Barclays Bourse.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...