Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : H&M fait mieux qu'attendu en mai

Marché : H&M fait mieux qu'attendu en mai

Marché : Hausse plus marquée que prévu des ventes de H&M en maiMarché : Hausse plus marquée que prévu des ventes de H&M en mai

STOCKHOLM (Reuters) - Le suédois Hennes & Mauritz, numéro deux mondial du prêt-à-porter, a annoncé lundi une progression plus forte que prévu, de 10%, de ses ventes en devises locales en mai par rapport au même mois de 2014.

Les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne une progression de 8%.

Porté par cette annonce, le titre H&M figurait parmi les plus fortes hausses du FTSEurofirst 300 vers 08h30 GMT, affichant une progression de près de 0,3%, l'indice paneuropéen cédant près de 1% au même moment.

Le chiffre d'affaires sur la période mars-mai, qui correspond au deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2014-2015 de H&M, s'est établi à 45,9 milliards de couronnes (4,99 milliards d'euros) contre 37,8 milliards il y a un an et un consensus de 44,7 milliards.

H&M a précisé que les effets calendaires avaient pesé sur les ventes de mai à hauteur d'environ trois points de pourcentage et de près de deux points de pourcentage sur les ventes trimestrielles.

Selon Lars Soderfjall, analyste d'Alandsbanken, ces chiffres sont de bon augure alors qu'H&M doit publier ses résultats trimestriels complets le 25 juin.

"Les nouveaux concepts et les ventes en ligne contribuent probablement de plus en plus à la croissance organique", a-t-il estimé.

Le principal concurrent de H&M, Inditex, propriétaire de l'enseigne Zara et numéro un du secteur, a livré la semaine dernières des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, porté par la reprise de l'économie européenne et la dépréciation de l'euro.

Le groupe suédois, qui contrairement à son concurrent espagnol fait fabriquer la plupart de ses produits en Asie et règle ses fournisseurs en dollars, devrait avoir fait face à des coûts d'approvisionnement plus élevés sur le trimestre.

Affichant une progression de près de 1% depuis le début de l'année, le titre H&M est largement distancé par celui d'Inditex.

(Anna Ringstrom, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...