Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hésite face aux dernières nouvelles de Washington

Marché : Hésite face aux dernières nouvelles de Washington

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue autour de son équilibre, les opérateurs ne sachant trop sur quel pied danser après les dernières déclarations de responsables politiques sur le dossier de la crise budgétaire américaine.

'Le CAC40 vient de revenir à proximité de son support (4121 points), dont la rupture entrainerait une baisse supplémentaire de l'indice en direction des 4010 points, sans remettre en cause la tendance moyen terme qui reste haussière', juge-t-on chez Barclays Bourse.

En milieu de matinée, le CAC40 grappille 0,1% à 4133 points, tandis que Londres et Francfort cèdent 0,2%. La veille à Wall Street, le Dow Jones et le S&P500 ont affiché des pertes de 0,9% chacun, tandis que le Nasdaq a reculé de 1,1%.

Un communiqué du Département du Trésor est en effet venu accentuer la pression, rappelant qu'un défaut des Etats-Unis sur sa dette mi-octobre pourrait avoir des conséquences pires que la crise ayant suivi la faillite de Lehman Brothers.

'Le bon sens commencerait-il à prévaloir aux Etats-Unis ? Pas encore, bien que l'on aperçoive des signes indiquant que Washington cherche à éviter le pire des scénarii', estime un stratégiste marchés d'IG.

'Le président de la Chambre des Représentants John Boehner a voulu offrir des assurances sur un défaut potentiel, mais cela ne suffit pas à rassurer si l'on observe certains instruments de dette arrivant à maturité en octobre', poursuit-il.

Cette dernière séance de la semaine devait être dominée par la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, mais celle-ci est compromise par la fermeture d'administrations publiques consécutive au blocage budgétaire.

Pour rappel, le cabinet de services aux entreprises ADP a fait part, mercredi, de 166.000 emplois créés dans le secteur privé américain en septembre, après 159.000 créations de postes au mois précédent.

Dans un point de conjoncture, l'Insee a indiqué que la croissance économique devrait atteindre 0,2% sur l'ensemble de l'année 2013. Le PIB en volume retrouverait ainsi au quatrième trimestre son niveau d'avant-crise (premier trimestre 2008).

Du côté des valeurs, Pernod Ricard cède 0,6% à 88 euros, alors que Crédit Suisse dégrade son opinion de 'surperformance' à 'neutre' et son objectif de cours de 110 à 91 euros, dans le sillage de ses hypothèses de BPA pour le groupe de spiritueux.

Parmi les valeurs plus modestes, Netgem grimpe de 4,3% à 2,9 euros, à la suite de la publication, par le fournisseur de solutions de télévision par Internet, d'un chiffre d'affaires en croissance de 20% sur le troisième trimestre 2013.

Sword progresse de 4,8% à 14,9 euros, soutenu par Gilbert Dupont qui réaffirme son opinion 'acheter' et relève son objectif de cours de 16,4 à 17,3 euros, à la suite de la mise à jour de ses prévisions 2013-2015 pour la SSII.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...