Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hésite dans l'attente de la décision de la Fed

Marché : Hésite dans l'attente de la décision de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens évoluent généralement non loin de leurs équilibres, alors que les opérateurs continuent de s'interroger au sujet de la date du démarrage du retrait des injections monétaires de la Réserve Fédérale.

Bruxelles cède 0,2% et Lisbonne 0,1%, Paris, Londres et Zurich se stabilisent, mais Francfort et Amsterdam gagnent 0,2%, Milan et Madrid prennent 0,4%. A New York Jeudi, le Dow Jones a perdu près de 0,6% et le Nasdaq, plus de 1%.

'Après onze mois d'un rally quasi ininterrompu, les marchés sont entrés dans une phase de consolidation', reconnait Fabrice Cousté, directeur général de CMC Markets France, qui pointe un retour des incertitudes sur les dettes souveraines périphériques européennes.

'Toutefois la séquence actuelle ressemble surtout à une période de transition où les prises de bénéfices et les repositionnements à l'achat, sur des points d'entrée plus attractifs en Europe, se multiplient', estime toutefois le professionnel.

Il pense aussi que les marchés, très sensibles aux annonces concernant les politiques monétaires, devraient réagir positivement aux déclarations du président de la Réserve Fédérale lors de la prochaine réunion de la banque centrale, le 18 décembre.

'C'est à Janet Yellen que reviendra la tâche sensible d'initier le retrait progressif des mesures monétaires non conventionnelles. Parions que l'annonce de cette inflexion inéluctable n'interviendra pas avant la fin du premier trimestre 2014', pronostique-t-il.

En attendant la réunion de la semaine prochaine, les investisseurs prendront connaissance, cet après-midi, des prix à la production aux Etats-Unis, attendus en baisse de 0,1% par Aurel BGC (+0,1% hors énergie et produits alimentaires).

'Les indices de prix pourraient devenir l'argument ultime des colombes du Fed pour retarder le 'tapering'. Plusieurs membres du FOMC s'inquiètent de la faiblesse de l'inflation', souligne d'ailleurs le bureau d'études.

En Europe, l'inflation espagnole est ressortie à +0,2%, en rythme annuel en novembre, contre -0,1% en octobre. En comparaison séquentielle, soit entre octobre et novembre, l'indice des prix à la consommation a aussi augmenté de 0,2%.

Côté valeurs, Peugeot plonge encore de 10% environ à Paris, à 9,6 euros, après la cession par General Motors de sa participation de 7% au capital du constructeur automobile français, via un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels.

BASF cède 0,2% à 73,8 euros à Francfort, alors que sa filiale énergétique Wintershall a annoncé la cession au groupe hongrois MOL d'un portefeuille de projets pétroliers et gaziers en Mer du Nord, pour un prix estimé à 375 millions de dollars.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...