Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hésite à poursuivre sa progression

Marché : Hésite à poursuivre sa progression

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places européennes évoluent pour la plupart autour de leurs équilibres, hésitant à poursuivre sur leur dynamique du début de semaine et sur fond d'une mauvaise surprise sur le front de l'emploi en Allemagne.

Lisbonne prend 0,7% et Milan 0,5%, mais Madrid, Paris et Francfort se montrent à peu près stables, Londres et Zurich cèdent 0,1%, Amsterdam 0,2% et Bruxelles 0,3%. A New York la veille, le Dow Jones a pris 0,4% et le Nasdaq 1,2%.

Les opérateurs espèrent toujours une action de la Banque centrale européenne, à l'occasion de sa réunion du 5 juin prochain, mais l'effet catalyseur lié à cette perspective s'amenuise sur les places boursières.

'Une communication adroite avec au minimum un passage à l'acte (baisse du taux de dépôt en terrain négatif, calendrier précis sur des mesures non-conventionnelles) sera nécessaire pour maintenir la tendance haussière sur les actions à court terme', juge Barclays Bourse.

Par ailleurs, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a augmenté de 24.000 sur le mois écoulé en rythme séquentiel, selon des données de l'agence du travail, alors que le consensus tablait sur une baisse de 15.000 environ.

'Comme les bons chiffres de l'emploi des derniers mois ont bénéficié significativement de la clémence de l'hiver, le rebond annoncé ce jour n'est pas très inquiétant', estime néanmoins Natixis, qui pointe en outre la baisse du taux de chômage non ajusté à 6,6%.

Du côté des valeurs, Ahold recule de 2,4% à 13,3 euros et figure donc dans le bas du classement de l'AEX d'Amsterdam, sanctionné pour des résultats un peu inférieurs aux attentes au titre des trois premiers mois de l'année.

Weir Group se tasse de 1,6% à 2560 pence à Londres, après le refus par l'équipementier industriel finlandais Metso (-3,5% à 28,1 euros à Helsinki) de fusionner avec son pair britannique, qui a pourtant relevé son offre de 13%.

En tête du CAC40 parisien, Alstom s'adjuge 1,4% à 29,1 euros, les intervenants spéculant sur une possible amélioration de l'offre de GE à l'occasion de la visite de Jeff Immelt, le PDG du conglomérat américain, à l'Elysée.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...