Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hausse des indices US malgré UPS et Boeing

Marché : Hausse des indices US malgré UPS et Boeing

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le scénario est bien rôdé: lorsque les indices US semblent hésiter à franchir des seuils clé à une demi-heure de la clôture, les 'sherpas' de Wall Street mettent en marche le 'bulldozer algorithmique' qui arrache tout sur son passage.

Les 'gros bras' y ont été de bon coeur ce vendredi avec une ascension verticale des indices US au cours des 20 dernières minutes, le Dow Jones ressortant opportunément du rouge à la... dernière minute (+0,02% à 15.464Pts, malgré le plongeon de -5% du titre Boeing) tandis que le Nasdaq composite (+0,61%) en termine très exactement à 3.600Pts.

Et voilà un nouveau triomphe de la programmation algorithmique!
Et la fête ne serait pas complète si cette séance de vendredi n'avait permis au Nasdaq-100 d'aligner une série record de 13 séances de hausse consécutive.
Pour le S&P-500, le score est de 'seulement' 11 séances sur 13, mais il aligne tout de même 7 séances positives d'affilée.

Bien entendu, ceux qui ont payé systématiquement le marché durant 11 séances -avant que Ben Bernanke- ne s'exprime n'avaient aucune idée de la teneur de son intervention à Harvard en l'honneur du centenaire de la FED.
Ben Bernanke n'est certainement pas fâché d'avoir contribué à une hausse non-stop de +10% qui va 'renforcer le sentiment de richesse' des américains (enfin... surtout celui des 5% les plus fortuné qui détiennent 85% des actions cotées).

Mais le plus sensationnel, c'est que le Nasdaq-100 se retrouve 50Pts au-delà de ses sommets de la mi-mai, avec des taux longs qui ont pris 70Pts (+25%) dans l'intervalle tandis que les entreprises US s'attendent à un repli des résultats au 'T2'.

Cela peut sembler absurde... mais c'est ça 'la grande rotation': les actions grimpent quand les profits reculent tandis que les rendements obligataires s'envolent.

Seules petites ombres au tableau idyllique de ce vendredi, UPS a chuté de -5,8% suite à l'abaissement de sa prévision de bénéfice annuel suite au ralentissement de l'industrie américaine.

Enfin Boeing a chuté de 4,7% à l'issue d'une 'journée noire' ou pas moins de 2 Dreamliners ont connu des incidents au Royaume-Uni: un incendie dans un appareil à Heathrow et une 'avarie technique' entrainant un retour d'urgence sur un vol pour la Floride.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...