Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hausse des coûts d'emprunt de l'Espagne, première fois en 4 mois

Marché : Hausse des coûts d'emprunt de l'Espagne, première fois en 4 mois

Marché : Hausse des coûts d'emprunt de l'Espagne, première fois en 4 moisMarché : Hausse des coûts d'emprunt de l'Espagne, première fois en 4 mois

MADRID (Reuters) - Madrid a vu ses coûts d'emprunt à moyen terme augmenter jeudi pour la première fois en quatre mois en réaction à des signes suggérant que la Réserve fédérale pourrait bientôt ralentir ses rachats d'actifs.

Le Trésor espagnol a adjugé quatre milliards d'euros d'obligations à trois, cinq et 13 ans, un montant conforme à ses objectifs, bouclant au passage 57% de son programme d'émissions pour 2013 avec ces opérations.

Les taux d'emprunt espagnols avaient régulièrement baissé ces derniers mois, la quête de rendement ayant dopé la demande de dette des pays de la périphérie de la zone euro.

Les investisseurs ont choisi d'ignorer la faiblesse de l'économie espagnole pour focaliser leur attention sur les plans d'injection massive de liquidités des banques centrales, qui pèsent sur les rendements des pays du coeur de la zone euro et alimentent les investissements sur des titres plus risqués.

Cette tendance a été atténuée mercredi par quelques signaux - encore timides - que la Fed pourrait bientôt commencer à lever le pied sur ses rachats d'actifs.

Estefania Puente, analyste chez Cortal Consors, souligne que les investisseurs ont été moins demandeurs à l'adjudication de jeudi en raison de ces spéculations sur la Fed.

Selon Raj Badiani d'IHS Global Insight, les difficultés persistantes de l'économie espagnole pourraient finir par exercer une pression sur les taux d'emprunt espagnols dans le courant de l'année. L'Espagne est en grave récession, avec des taux de chômage alarmants et qui continuent à augmenter.

"On pourrait avoir les rendements monter progressivement au second semestre de cette année, dans des marchés qui désespèrent face à l'absence de croissance de l'économie (du pays)", a-t-il dit.

Lors de l'adjudication de jeudi, la demande a baissé et les rendements ont augmenté sur les trois échéances. L'échéance la plus longue, qui court jusqu'en juillet 2026, s'est adjugé à 4,540% contre 4,336% lors de la précédente émission du 9 mai.

Sur le marché secondaire, le rendement de l'obligation souveraine espagnole à 10 ans s'est tendu, à 4,282% contre 4,186% la veille en fin de journée.

Manuel María Ruiz, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...