Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : GM vise un retour à l'équilibre en Europe autour de 2015

Marché : GM vise un retour à l'équilibre en Europe autour de 2015

par Ben Klayman

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié mercredi un bénéfice trimestriel bien supérieur aux attentes et dit viser un retour à l'équilibre d'ici le milieu de la décennie pour ses activités européennes, qui pourraient encore perdre 1,8 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) cette année.

L'action du groupe automobile américain gagnait plus de 8% en matinée à Wall Street.

"Il nous reste beaucoup de travail à faire, surtout en Europe", déclare le directeur financier, Dan Ammann, dans le communiqué de résultats.

Le groupe a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 1,48 milliard de dollars, soit 89 cents par action, contre 1,74 milliard (1,03 dollar/action) un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, GM a gagné 93 cents par action sur juillet-septembre alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 60 cents seulement. Les résultats en dehors de l'Europe ont nettement dépassé les attentes.

Le chiffre d'affaires a progressé à 37,6 milliards de dollars contre 36,7 milliards un an plus tôt. Le consensus le donnait à 35,7 milliards.

GM, sauvé de la faillite en 2009 par une aide de 50 milliards de dollars du Trésor américain, entré à cette occasion à son capital, prévoit pour ses activités européennes une perte d'exploitation annuelle de 1,5 à 1,8 milliard de dollars, en fonction des restructurations qui auront été entreprises au quatrième trimestre.

L'an dernier, il avait perdu 747 millions de dollars sur le Vieux Continent, où sa marque principale est l'allemande Opel.

LE MARCHÉ EUROPÉEN BAISSERA ENCORE EN 2013

Le groupe s'attend à une légère amélioration de ses résultats européens en 2013 et à un retour à l'équilibre d'ici le milieu de la décennie. "Nous ne prévoyons pas de retournement spectaculaire (du marché) à ce stade", a dit Dan Ammann à la presse lors d'une conférence téléphonique.

Steve Girsky, le vice-président en charge des activités européennes, a précisé de son côté que les ventes de voitures en Europe devraient reculer de 4% à 5% l'an prochain pour inscrire un nouveau plus bas de près de 20 ans.

Malgré plusieurs programmes de réductions des coûts, la filiale européenne du groupe a accumulé des pertes totales de 16 milliards d'euros sur la décennie passée. Au troisième trimestre, GM Europe a accusé une perte d'exploitation de 478 millions de dollars, conforme aux attentes des analystes.

Steve Girsky a précisé que GM Europe avait dégagé un cash-flow positif au troisième trimestre.

GM Europe est en train de négocier avec les syndicats la fermeture de l'usine allemande de Bochum, en Rhénanie du Nord-Westphalie, à l'horizon 2017.

Pour l'ensemble du groupe, GM prévoit au quatrième trimestre un résultat d'exploitation analogue ou légèrement supérieur à celui du dernier trimestre 2011.

La division nord-américaine du groupe a dégagé sur le trimestre juillet-septembre un bénéfice d'exploitation de 1,82 milliard de dollars, grâce à la hausse des volumes et des prix, alors que les analystes attendaient un résultat situé entre 1,4 et 1,6 milliard.

La division International, qui inclut la Chine mais pas l'Europe, affiche un bénéfice d'exploitation trimestriel de 689 millions, lui aussi supérieur aux estimations.

Ben Klayman et Paul Lienert; Marc Angrand et Véronique Tison pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...