Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : GM rachète 200 millions de ses actions au Trésor américain

Marché : GM rachète 200 millions de ses actions au Trésor américain

Marché : GM rachète 200 millions de ses actions au Trésor américainMarché : GM rachète 200 millions de ses actions au Trésor américain

par Ben Klayman

(Reuters) - General Motors a annoncé mercredi le rachat de 200 millions de ses actions au Trésor américain, lequel entend céder d'ici 15 mois le solde de sa participation dans le constructeur automobile, un désengagement qui pourrait toutefois coûter plusieurs milliards de dollars à l'Etat fédéral.

Dan Ammann, le directeur financier de GM, a indiqué que le groupe de Detroit verserait 5,5 milliards de dollars pour reprendre ces 200 millions de titres, soit un prix de 27,50 dollars par action, supérieur de 7,9% au cours de clôture de mardi.

L'opération devrait être bouclée avant la fin du mois.

Les investisseurs ont salué cette annonce. A la mi-séance à Wall Street, l'action GM avançait de 7,96% à 27,52 dollars.

Le Trésor a fait savoir de son côté qu'il vendrait sa participation résiduelle d'environ 300,1 millions d'actions "par divers moyens et de manière ordonnée" à partir des janvier, le désengagement devant être effectif "d'ici les 12 à 15 prochains mois."

GM avait reçu environ 50 milliards de dollars de l'Etat américain dans le cadre de sa restructuration en 2009, via le programme d'aide TARP (Troubled Asset Relief Program). Ce sauvetage, ainsi que celui de Chrysler, également en difficulté, visait à préserver plus d'un million d'emplois mais à valu à GM le sobriquet de "Government Motors".

L'opération annoncée mercredi portera à 28,6 milliards de dollars la somme jusqu'ici recouvrée par le Trésor américain. Pour se voir totalement indemnisé du soutien apporté au constructeur, le Trésor doit encore obtenir 20,9 milliards de dollars. Pour ce faire, il devrait céder ses titres résiduels au prix moyen de 69,72 dollars, ce qui paraît peu envisageable.

Une cession de ces titres au même prix que les 200 millions d'actions vendues ce mercredi à GM ferait perdre 12 milliards de dollars à l'Etat fédéral.

"Le programme TARP était voué à intervenir de façon temporaire, pour des situations d'urgence. L'Etat n'a pas vocation à détenir des titres de groupes privés pour une période indéterminée", a déclaré dans un communiqué le secrétaire adjoint au Trésor chargé de la stabilité financière, Timothy Massad.

"Sortir du capital de GM dans les 12 à 15 prochains mois est en adéquation avec nos deux objectifs: réduire le programme TARP dès que possible, et protéger l'intérêt du contribuable".

L'Etat fédéral, qui a déjà recouvré 381 milliards de dollars, soit environ 90% des 418 milliards de dollars déboursés dans le programme TARP, avait annoncé la semaine dernière avoir finalisé la vente de ses dernières actions ordinaires AIG, faisant ainsi définitivement sortir l'Etat fédéral du capital du groupe d'assurance.

Après cette opération de rachat de titres, le Trésor détiendra encore environ 19% du capital de GM, contre près de 26% actuellement. Dan Amman a précisé que GM ne rachèterait pas davantage de titres directement au Trésor après cette opération.

Grâce à elle, l'action GM sera délestée d'un "excédent" qui freinait les achats, a ajouté Dan Ammann, qui a précisé que cette opération permettrait en outre d'augmenter le bénéfice par action en réduisant d'environ 11% le nombre de titres en circulation.

GM, qui passera au quatrième trimestre une charge de près de 400 millions de dollars liée à cette opération, terminera l'année avec environ 38 milliards de dollars de liquidités, a encore précisé le directeur financier.

En outre, le Trésor a accepté de lever certaines de ses exigences, concernant par exemple le niveau de production aux Etats-Unis ou encore l'interdiction d'acquérir des avions d'affaires. En revanche, la limitation des salaires des plus hauts dirigeants prévue dans le cadre du programme TARP restera en vigueur.

Catherine Monin pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...