Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : GM lance un rachat d'actions et va augmenter son dividende

Marché : GM lance un rachat d'actions et va augmenter son dividende

Marché : GM lance un rachat d'actions et va augmenter le dividendeMarché : GM lance un rachat d'actions et va augmenter le dividende

DETROIT (Reuters) - General Motors a annoncé lundi un programme de rachat d'actions de cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) et promis d'augmenter son dividende à l'avenir, à la suite d'un arrangement conclu avec des actionnaires activistes.

Le dividende sera porté de 30 cents à 36 cents à compter du deuxième trimestre, a fait savoir le groupe de Detroit. Il a ajouté qu'il viserait un objectif de réserves de 20 milliards de dollars et redistribuerait le reste à ses actionnaires.

Au total, les actionnaires recevront environ 10 milliards de dollars d'ici 2016.

Le constructeur automobile a présenté en février ses projets sur la gestion de sa trésorerie dans le cadre d'un accord lui permettant d'éviter un bras de fer avec un groupe d'investisseurs activistes. Ces derniers contestaient la stratégie de thésaurisation du groupe.

Certains investisseurs avaient exprimé leur frustration quant à cette stratégie, l'action GM s'échangeant aux environs de 33 dollars, soit le prix fixé lors de son retour en Bourse en 2010, après son dépôt de bilan et sa restructuration sous la tutelle de l'Etat fédéral.

GM a reconstitué depuis un trésor de guerre d'environ 25 milliards de dollars en cash à la faveur du rebond de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices.

Mais le groupe a dit vouloir pour le moment garder 20 milliards de dollars en cash dans son bilan et distribuer l'excédent à ses actionnaires, tant que cela ne remet pas en cause sa notation en catégorie d'investissement ("investment grade").

Selon Chuck Stevens, le directeur financier de GM, 20 milliards de dollars devraient être suffisants pour permettre au constructeur de supporter une éventuelle récession. Le groupe essaiera de faire diminuer ce niveau minimal de trésorerie au fil du temps, a-t-il ajouté.

Cela suggère que l'entreprise pourrait à terme distribuer aux actionnaires plus d'argent qu'annoncé lundi.

Le mois dernier, Harry Wilson, membre du groupe d'experts qui avait aidé à restructurer GM en 2009, s'est associé à des fonds spéculatifs pour prendre une participation de 1,9% et réclamer un programme de rachat d'actions de huit milliards de dollars.

Harry Wilson s'est félicité des décisions de GM et a renoncé à réclamer un siège au conseil d'administration, a précisé le groupe lundi.

A Wall Street, l'action GM gagnait 2,59% à 37,49 dollars dans les premiers échanges.

(Joe White, Véronique Tison et Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...