Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Glaxo met deux marques de boissons en vente, le CA en baisse

Marché : Glaxo met deux marques de boissons en vente, le CA en baisse

Marché : Le CA trimestriel de GlaxoSmithKline en baisse, cessions en vueMarché : Le CA trimestriel de GlaxoSmithKline en baisse, cessions en vue

par Ben Hirschler

LONDRES (Reuters) - GlaxoSmithKline a annoncé mercredi la mise en vente de ses marques de boissons non alcoolisées Lucozade et Ribena, une double cession qui pourrait lui rapporter selon les analystes financiers plus d'un milliard de livres (1,17 milliard d'euros).

Le premier groupe pharmaceutique britannique a parallèlement fait état de résultats sans relief, avec une baisse de 3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

GSK avait annoncé en début d'année étudier les options stratégiques pour Lucozade et Ribena. La plupart des analystes pronostiquaient une mise en vente, susceptible d'intéresser des industriels et des investisseurs financiers.

Le japonais Suntory Holdings a été évoqué comme candidat au rachat, après avoir acquis Orangina Schweppes pour plus de 300 milliards de yens (2,32 milliards d'euros) et le producteur de boissons néo-zélandais Funcor Group en 2009.

Une porte-parole de Suntory a refusé de s'exprimer à ce sujet, observant que les récentes informations concernant des négociations avec ses banques pour mettre au point une offre n'ont pas été confirmées par la société.

Des fonds d'investissement sont également avides d'acquisitions et les "cash flow" importants dégagés par Lucozade et Ribena pourraient attirer des fonds tels que Blackstone, BC Partners , PAI, Lion Capital, Bain Capital, CVC Capital Partners et KKR.

Aucun des fonds n'a voulu faire de commentaire.

Lucozade et Ribena ne s'intègrent plus dans le portefeuille de marques de GSK depuis que le groupe se recentre sur le marché des médicaments sans ordonnance dans les pays émergents, où les deux marques sont relativement peu présentes.

Bien que GSK ne donne pas les détails de leurs chiffres d'affaires, les deux marques dégagent des ventes de 600 millions de livres par an, essentiellement sur le marché britannique.

Elles sont par ailleurs anciennes - Lucozade a été lancée en 1927 et Ribena dix ans après - mais restent populaires.

Si les acheteurs potentiels étaient prêts à payer deux fois les ventes, cela les valoriserait autour de 1,2 milliard de livres, selon les analystes financiers, voire plus de 1,5 milliard de livres, selon ceux de Deutsche Bank.

"PRÉPARER UNE SCISSION"

Le chiffre d'affaires de GSK au premier trimestre a accusé un recul de 3% à 6,47 milliards de livres, générant un bénéfice, hors éléments exceptionnels, stable à 26,9 pences par action.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 6,40 milliards de livres et un BPA "core" de 25,0 pences, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

GSK s'attend à une amélioration de ses performances et maintient son objectif pour 2013 d'une croissance de son chiffre d'affaires, à taux de changes constants, d'environ 1%, et de progression de 3% à 4% de son BPA "core".

GSK a aussi annoncé la création d'un nouveau portefeuille pour ses médicaments plus anciens, composé d'une cinquantaine de produits dégageant des ventes annuelles d'environ trois milliards de livres, y compris les traitements de l'acidité gastrique Tagamet et Zantac, de la migraine Imitrex et des nausées Zofran.

Le directeur général de GSK Andrew Witty a dit que la création de cette division, qui publiera ses propres comptes en janvier prochain, ouvrait des possibilités, sans dire lesquelles. En particulier, il n'a pas dit si cette division était susceptible d'être vendue ultérieurement.

Les analystes du broker Jefferson estiment toutefois que cette création de portefeuille "semble préparer une scission".

Vers 13h45 GMT, le titre GSK prend 0,24% en Bourse de Londres.

Ben Hirschler, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...