Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fragile reprise de l'euro mercredi midi

Marché : Fragile reprise de l'euro mercredi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes ce midi, la monnaie unique européenne tentait de se reprendre contre le dollar, mais elle s'est cependant rapproché de la barre des 1,28 dollar en matinée. Vers 12 heures 50, l'euro gagne 0,25% contre le dollar à 1,2884, après une baisse de 0,63% hier et non sans avoir touché en séance un point bas à 1,2838.

A l'inverse, l'euro perd du terrain contre le franc suisse (- 0,29% à 1,2518) et le yen (- 0,24% à 131,04), mais il gagne 0,22% contre le sterling à 0,8570.

Redressement rapide des prix de l'immobilier, hausse du moral des ménages (Conference Board) : les bonnes statistiques en provenance des Etats-Unis ont soutenu le dollar hier.

'L'idée d'ensemble est que la reprise du marché immobilier américain s'accélère, ce qui constitue un puissant facteur de soutien pour l'ensemble de l'économie' américaine, commente Société Générale.

Le rendement des fonds d'Etat américains, habituellement le signe annonciateur de davantage dynamisme économique, augmente. L'attrait d'une devise dépend notamment des rendements des produits de taux qui lui sont attachés.

Les cambistes de Société Générale notent 'que le rendement des fonds d'Etat américains à 10 ans a dépassé la barre des 2,10% de manière convaincante, ce qui a soutenu le dollar sur le marché des changes'.

En effet, ce matin, le rendement du T-Bond (obligation d'Etat américaine à 10 ans) est de 2,19%, en hausse de 51 points de base sur un mois.

A titre de comparaison, le Bund allemand de même échéance rapporte actuellement 1,52%, taux en hausse de 32 points de base sur un mois. Et le Gilt britannique, à 10 ans toujours, rapporte 2% pile (+ 34 points de base).

“Le dollar profite des indicateurs économiques et de la perception positive des investisseurs de l'économie américaine, qui renforcent l'idée d'une diminution des achats du Fed. La banque centrale devrait augmenter moins rapidement la taille de son bilan, un élément positif pour le dollar', indique Aurel BGC.

A l'inverse, les derniers chiffres en provenance d'Europe sont sombres. Ainsi, on a appris ce matin qu'en Allemagne, le nombre de chômeurs (hors variations saisonnières) avait augmenté de 21.000 au mois de mai, alors que le consensus ne tablait que sur une hausse de 5.000. Le taux de chômage correspondant est resté stable à 6,9%.

Le marché des changes reste peu affecté par l'abaissement par le FMI de sa prévision de croissance pour la Chine cette année, qui revient de 8 à 7,75%. En cause : les canaux empruntés par la distribution du crédit. “Une part des crédits distribués, en croissance rapide, transite par un segment moins bien supervisé du système financier”, s'inquiète l'institution monétaire internationale. 'La croissance (de la Chine) est devenue excessivement dépendante de l'investissement', indique-t-il encore, 'tout spécialement dans le secteur immobilier, ainsi que ceux réalisés par les collectivités locales dont la situation financière a été affectée'.

Aucune statistique majeure n'est attendue cet après-midi des Etats-Unis. L'état des stocks de brut et de produits pétroliers, habituellement publié le mercredi après-midi, sera décalé à demain en raison du Memorial Day qui était férié, lundi, aux Etats-Unis.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...