Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ford s'allie au MIT et à Stanford sur la voiture sans pilote

Marché : Ford s'allie au MIT et à Stanford sur la voiture sans pilote

Marché : Ford s'allie au MIT et à Stanford sur la voiture sans piloteMarché : Ford s'allie au MIT et à Stanford sur la voiture sans pilote

WASHINGTON (Reuters) - Ford a annoncé mercredi un accord avec deux des plus prestigieuses universités américaines afin de lancer des programmes de recherche sur les technologies de conduite automatique.

Le constructeur automobile va coopérer avec l'université de Stanford et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) sur les "défis techniques" qu'impliquent le développement de véhicules totalement autonomes, qui utilisent des systèmes d'intelligence artificielle pour libérer totalement l'automobiliste.

Mark Fields, directeur général adjoint de Ford, a annoncé ces accords lors de l'ouverture du Salon automobile de Washington, où le groupe présente un prototype de Ford Fusion hybride autonome.

Ce prototype, qui peut rouler seul sous la supervision d'un conducteur, utilise des technologies comparables aux sonars des dauphins et des chauves-souris pour repérer et éviter les obstacles, les piétons, les animaux et bien sûr les autres voitures.

Ford explique que le MIT mènera des recherches sur les méthodes permettant de prévoir le comportement des autres véhicules et des piétons, afin de doter la voiture de la capacité de définir une trajectoire permettant de les éviter.

Les études menées à Stanford porteront quant à elles sur la manière dont les capteurs du véhicule pourraient détecter ce qui se trouve autour des obstacles.

L'idée générale de ces recherches, explique Ford, est d'équiper le véhicule de technologies comparables à l'intuition humaine.

"Les conducteurs savent utiliser les indices autour d'eux pour prédire ce qui va se passer et ils savent que ce qu'ils ne voient pas est souvent aussi important que ce qu'ils voient. L'objectif de notre travail avec le MIT et Stanford est d'apporter au véhicule le même genre d'intuition", a dit Greg Stevens, responsable de la recherche sur l'assistance à la conduite et la sécurité active du groupe.

Ford n'a pas précisé le montant du budget alloué à ce programme.

Le constructeur prévoit de développer d'ici 2025 des voitures entièrement autonomes capables de communiquer entre elles.

Elvina Nawaguna; Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...