Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ford renonce à un projet de véhicule compact pour les émergents

Marché : Ford renonce à un projet de véhicule compact pour les émergents

Marché : Ford renonce à un projet de véhicule compact pour les émergentsMarché : Ford renonce à un projet de véhicule compact pour les émergents

NEW DELHI/DETROIT (Reuters) - Ford a renoncé au projet de produire une nouvelle compacte familiale destinée surtout à des marchés émergents tels que la Chine et l'Inde, a-t-on appris de sources industrielles.

Ces deux pays devaient assurer l'essentiel de la production de la nouvelle gamme B500, déclinée en une berline, une cinq portes et un SUV, à partir de 2018. Ces modèles devaient également être construits au Brésil, en Russie et en Thaïlande.

Avant Ford, qui a communiqué sa décision à ses fournisseurs en juillet, General Motors avait pareillement décidé de surseoir au lancement en Inde d'une nouvelle gamme de compactes.

Ford et GM ont du mal à s'imposer dans des marchés émergents en Asie où les constructeurs japonais, sud-coréens et maintenant chinois leur imposent une rude concurrence. GM est parti d'Indonésie et Ford compte faire de même, ainsi qu'au Japon et en Australie.

Ford compte à présent redessiner l'EcoSport, la Figo et la Figo Aspire en Inde en 2020 et 2021, selon deux sources américaines distinctes.

Le programme B500 est gelé en raison d'une médiocre demande de cinq portes petites et moyennes et de berlines en Chine et en Inde, où les SUV et les "crossovers" combinant SUV et cinq portes jouissent d'une popularité croissante.

Le coût de rééquipement des usines pour produire les nouveaux modèles serait également beaucoup trop élevé, selon les premières sources.

Ford s'est abstenu de tout commentaire.

"Nous faisons sans cesse le point des opportunités pour mieux répondre aux besoins du consommateur et ne faisons aucun commentaire sur des conjectures relatives à de futurs programmes", a dit un porte-parole de Ford dans un communiqué.

Ford a investi plus de deux milliards de dollars en Inde et compte dépenser encore plus pour mettre sur pied un centre technologique à Chennai, dans le sud du pays, afin d'adapter les produits au marché local et répondre plus vite aux changements des goûts des conducteurs.

Il développe également ses exportations, en particulier en Europe, pour maximiser l'usage de ses sites indiens.

Mais au lieu d'investir dans des berlines et des cinq portes, Ford construira plus de SUV et de crossovers et modernisera des modèles existants, selon les sources américaines.

(Aditi Shah à New Delhi et Paul Lienert à Detroit, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...