Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fin de séance terne en Europe

Marché : Fin de séance terne en Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se maintiennent dans le rouge, des données américaines contrastées parues cet après-midi laissant les investisseurs dans l'incertitude au sujet des intentions de la Réserve fédérale.

Francfort et Amsterdam abandonnent 1,1%, Lisbonne 0,9%, Zurich 0,7%, Milan 0,6%, Madrid 0,4%, Bruxelles 0,2%, Londres 0,1%, mais Paris gagne 0,2%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq grappillent 0,1%.

'Le sentiment des marchés mondiaux s'assombrit au vu de données économiques en berne', explique un analyste de Monex Capital, qui pointe en particulier une chute plus forte que prévu de l'indice PMI manufacturier de la Chine, à 48,3.

'Le manque de clarté sur la question de la remontée des taux d'intérêt de la Fed pèse aussi sur le moral', ajoute le professionnel, au lendemain de la présentation du compte-rendu ('minutes') de la dernière réunion du FOMC.

Les données américaines de l'après-midi ne permettent d'ailleurs pas d'y voir plus clair : si l'indice 'Philly Fed' a plongé à -6,3 contre toute attente, l'indice PMI manufacturier est ressorti à 56,7, marquant la plus forte expansion du secteur depuis mai 2010.

Toujours aux Etats-Unis, les inscriptions aux allocations chômage se sont tassées de 3.000 à 336.000 la semaine dernière, les prix à la consommation ont augmenté comme prévu de 0,1% en janvier et les indicateurs avancés du Conférence Board se sont accrus de 0,3%.

De ce côté de l'Atlantique, la reprise économique de la zone euro se poursuit à un rythme soutenu en février, au vu de l'indice PMI flash composite de l'activité globale qui reste, à 52,7, très proche du pic de 31 mois enregistré en janvier (52,9).

'La situation du marché de l'emploi devrait toutefois rester difficile, la nécessité de limiter les coûts et d'améliorer la compétitivité incitant les répondants à l'enquête à maintenir le faible niveau de leurs effectifs', nuance toutefois Chris Williamson, chief economist à Markit.

Henkel figure en queue du peloton du DAX à Francfort, perdant 4,1% à 81,3 euros, le groupe de biens de consommation courante tenant un discours de perspectives prudent malgré des résultats annuels 2013 de bonne facture.

C'est toutefois surtout sur le CAC40 à Paris que les publications de résultats se bousculent : Technip (+9,1% à 70 euros), Capgemini (+4,5% à 56,3 euros) et Schneider Electric (+3% à 65,5 euros) sont salués, à la différence de Safran (-2,5% à 52,1 euros).

Gemalto décroche de 4,6% à 79 euros alors que Visa comme MasterCard ont annoncé dans la nuit avoir retenu la technologie 'Host Card Emulation' (HCE) pour leurs futures applications de paiement mobile sans contact.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...