Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fébrile faute d'accord aux USA

Marché : Fébrile faute d'accord aux USA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Faute d'accord aux Etats-Unis, les marchés boursiers européens n'ont pas vraiment bonne mine mais n'anticipent pas de scénario catastrophe à ce stade.

Londres et Francfort recule de 0,3%, Madrid et Zurich de 0,5%, Amsterdam de 0,6%, Lisbonne de 0,9%, Paris et Bruxelles de 0,1%, tandis que Milan grimpe de 0,6%. Wall Street évolue encore dans le rouge.

'Le blocage politique aux Etats-Unis sert de catalyseur à la baisse sur les indices actions', souligne Barclays Bourse.

'Les négociations entre démocrates et républicains américains n'ont pas progressé au cours du week-end et les républicains semblent même durcir leur position, ce qui augure mal du débat sur le relèvement du plafond de la dette', s'alarme Saxo Banque.

Les professionnels craignent 'une augmentation de la volatilité au fur et à mesure que se rapprochera la date du 17 octobre, à laquelle le plafond de la dette américaine pourrait être atteint', indiquant qu''au fil des jours, la trésorerie dont dispose l'Etat américain va commencer à s'épuiser et les enjeux vont considérablement augmenter'.

'Les conséquences d'un possible défaut de paiement des Etats-Unis dépasseraient largement les seules frontières américaines et ruineraient clairement la croissance mondiale', renchérit Daniel Gravier, directeur général de XTB France.

Sur le front des valeurs, Solvay avance de 1,5% à 109,1 euros, suite à l'annonce de la signature d'un accord pour acquérir la société américaine Chemlogics, pour un montant total de 1,345 milliard de dollars.

Repsol recule de 0,9% à 18,2 euros, alors que le groupe aurait été contacté séparément par le fonds souverain de Singapour, Temasek, et le raffineur chinois Sinopec, pour un rachat de sa participation dans Gas Natural, d'après un article du Financial Times.

ArcelorMittal (+1,1% à 10,5 euros) et le groupe algérien Sider ont signé un accord stratégique qui porte sur un plan d'investissement de 763 millions de dollars. Cet accord concerne le complexe sidérurgique à Annaba et les mines d'Ouenza et Boukhadra.

Randstad se replie de 0,1% à 41,1 euros à Amsterdam, malgré un relèvement de recommandation par HSBC de 'neutre' à 'surpondérer' et de son objectif de cours de 32 à 49 euros, dans une note sectorielle.

Adecco progresse de 0,6% à 64,3 francs suisses à Zurich, sur fond de propos favorables de HSBC : s'il reste 'neutre' sur le titre - position assortie d'un avertissement sur la volatilité -, le broker remonte son objectif de cours de 54 à 68 francs suisses.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...