Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fébrile avant les chiffres américains et la Fed

Marché : Fébrile avant les chiffres américains et la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens évoluent en ordre dispersé, hésitant sur la conduite à tenir avant une vague de données économiques majeures aux Etats-Unis, puis la décision de politique monétaire de la Réserve Fédérale.

Amsterdam et Zurich prennent 0,5%, devant Londres et Lisbonne (+0,1%), tandis que Francfort et Madrid stagnent, Paris cède 0,3%, Bruxelles 0,4% et Milan 0,6%. A New York mardi, le Dow Jones a gagné 0,5% et le Nasdaq 0,7%.

La fébrilité domine avant la conclusion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ce soir, qui va vraisemblablement annoncer une nouvelle réduction de dix milliards de dollars de ses rachats mensuels d'actifs.

'Le communiqué de la Fed devrait souligner la vision du FOMC que l'économie américaine a encore besoin de soins prudents pour retrouver sa pleine santé', indique Chris Beauchamp, analyste marchés chez IG.

En attendant, seront dévoilées plusieurs données économiques aux Etats-Unis, à commencer par l'enquête ADP sur l'emploi privé et une première estimation de la croissance au premier trimestre, qui devrait avoir ralenti vers 1% en rythme annualisé.

De ce côté de l'Atlantique, la menace déflationniste peine à être écartée : l'inflation annuelle de la zone euro accélère à 0,7% en avril selon une estimation rapide, mais les économistes attendaient ce taux à 0,8% en moyenne.

En revanche, on notera une poursuite de la décrue du nombre de chômeurs en Allemagne sur le mois écoulé, ainsi qu'une accélération de la croissance espagnole à +0,4% sur les trois premiers mois de l'année.

Sur le front des valeurs, Royal Dutch Shell prend la tête de l'AEX à Amsterdam et grimpe de 3,8% à 28,8 euros, après la publication par la compagnie pétrolière et gazière de résultats trimestriels en baisse limitée en données sous-jacentes.

Daimler recule de 2,1% à 66,4 euros à Francfort : le constructeur automobile a enregistré des ventes supérieures aux attentes du marché sur le premier trimestre, mais ses marges semblent décevoir certains analystes.

A Paris, Alstom bondit de plus de 9% à 29,5 euros, entourée après l'accord du conseil d'administration à l'offre de GE sur ses divisions d'énergie. L'action était suspendue depuis jeudi soir au cours de 27 euros.

A l'opposé sur le CAC40, BNP Paribas dévisse de 3,5% à 53,9 euros, malgré une performance au titre du premier trimestre que la banque juge 'solide' au vu d'une conjoncture européenne 'encore peu porteuse'.

Rolls-Royce progresse de 2,4% à près de 1050 pence à Londres, alors que le motoriste confirme qu'il discute actuellement avec Siemens de l'éventuelle cession de son activité de turbines à gaz et de compresseurs.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...