Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Exercice difficile en vue pour Mario Draghi

Marché : Exercice difficile en vue pour Mario Draghi

tradingsat

(CercleFinance.com) - A quelques heures de la conférence par laquelle Mario Draghi conclura le premier conseil des gouverneurs de la BCE depuis le Brexit, la monnaie unique européenne évoluait sans grande direction. Pour l'heure, l'euro grappillait 0,14% à 1,1026 dollar et 0,39% contre le sterling à 0,8352, tout en restant neutre contre le franc suisse.

En effet, le conseil des gouverneurs de la BCE, le premier du genre depuis le vote par les Britanniques du Brexit le 23 juin dernier, se réunit actuellement. Après l'annonce de sa décision sur les taux, et à son issue, Mario Draghi animera à 14 heures 30 la traditionnelle conférence de presse.

Depuis le vote du Brexit, la valeur de la livre sterling contre le billet vert américain a dégringolé de 1,50 à 1,32 dollar la livre, soit une baisse très sensible pour une devise de l'ordre de 12%. A titre de comparaison, depuis le coup d'Etat manqué suivi d'une vigoureuse reprise en main en Turquie, ce qui augmente fortement l'incertitude politique, la livre turque n'a - sur une semaine - cédé 'que' 6% face au dollar.

De plus, les prévisions de croissance pour le Vieux Continent ont été écrêtées, les risques liés au Brexit étant souvent évoqués. Hier par exemple, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé sa prévision de croissance du PIB britannique à 1,7% pour 2016 (- 0,2 point de pourcentage) et à 1,3 point pour 2017 (- 0,9 point). Celles de la zone euro n'en sortent pas indemnes : si pour 2016, + 1,4% est attendu (+ 0,1 point), la projection 2017 revient de 1,6% à 1,4%. Des abaissements qui semblent cependant mesurés après les mises en garde nettement plus vives du FMI qui, pendant la campagne électorale, avait évoqué le risque de récession pour l'économie britannique.

Quoi qu'il en soit, certains opérateurs se demandent si Mario Draghi ne va pas profiter de l'occasion pour procéder à de nouvelles annonces, par exemple en augmentant le caractère accommodant de sa politique monétaire. Mais l'agenda sera probablement chargé pour le patron de la BCE, attendu non seulement sur le Brexit, mais aussi sur conséquences des taux d'intérêt négatifs induits par le QE et le poids que les créances douteuses font peser sur les banques italiennes. Va-t-il annoncer quelque chose de neuf ?

Chez XTB France, on n'y croit pas et les analystes évoquent même les “faux espoirs” propagés par certains de leurs confrères : “nous ne tablons sur aucune modification de l'actuelle politique monétaire de la BCE, préférant tabler sur automne pour une accélération de celle-ci”, indiquent-ils ce matin. Ce qui pourrait passer, à cette date mais pas avant, par un relèvement de l'enveloppe mensuelle consacrée au rachat d'actifs obligataires par la BCE de 80 à 100 milliards d'euros.

Idem chez Société Générale, qui n'anticipe pas d'action nouvelle avant la rentrée, lorsque l'établissement émetteur aura réalisé un point macro-économique complet.

Notons que la Banque d'Angleterre réunira de nouveau son comité de politique monétaire au début du mois d'août, ce qui ne constitue pas pour la BCE le cadre le plus propice à une nouvelle intervention.

Certes, nuance Aurel BGC, 'il est peu probable que la BCE modifie le réglage de sa politique sans savoir quel sera l'impact' du vote du Brexit. Cependant, les analystes n'excluent pas que la banque annonce tout à l'heure “une mesure technique, destinée à faciliter la réalisation des programmes d'achats d'actifs”.

Et les spécialistes parisiens de conclure, dubitatifs : “Mario Draghi devrait faire face à de nombreuses interrogations lors de la conférence de presse (...). Il devrait chercher à se montrer rassurant, notamment sur la stabilité financière et sur la capacité d'intervention de la BCE, 'si nécessaire'. Il n'est pas évident, toutefois, que ses réponses plairont toutes aux investisseurs.”

EG


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...