Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Euronext en avance sur son programme d'économies

Marché : Euronext en avance sur son programme d'économies

tradingsat

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Euronext a annoncé jeudi être en avance de 18 mois sur le calendrier prévu pour ses économies opérationnelles et a fait état d'une augmentation de sa marge d'Ebitda et d'une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires, l'opérateur boursier récoltant les premiers fruits des initiatives engagées.

L'opérateur s'était dit confiant début août dans sa capacité à réaliser son objectif de 60 millions d'euros d'économies opérationnelles d'ici à fin 2016, tout en précisant travailler sur un programme destiné à accélérer ce calendrier.

"Nous avons déjà réalisé 30 millions d'euros de ces économies sur une base ajustée à la fin de ce (troisième) trimestre et par conséquent nous nous engageons à dégager les 60 millions d'euros d'économies à la fin du 1er semestre 2015", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Dominique Cerutti, directeur général et président du directoire d'Euronext.

Interrogé lors de cette conférence pour savoir si le groupe entendait augmenter la taille de ce programme d'économies, le dirigeant a indiqué qu'il ne s'arrêterait pas là mais qu'il donnerait de nouveaux chiffres en temps voulu.

"Nous irons bien sûr au-delà de 60 millions", a-t-il déclaré ajoutant que la mise en oeuvre de décisions plus structurelles prendrait "un peu plus de temps" que ce qui a été fait jusqu'à présent.

"Nous allons continuer à positionner Euronext parmi les meilleurs en termes de structure de coûts", a-t-il dit.

PAS D'INQUIÉTUDES POUR LES IPO

Euronext vise à l'horizon 2016 un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires d'environ 5% et une marge d'Ebitda d'environ 45%.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe ressort en hausse de 10,3% sur une base ajustée (avec la prise en compte du nouveau contrat de compensation des produits dérivés avec LCH.Clearnet), à 112,3 millions d'euros, et de 24% sur la base des chiffres publiés.

La marge d'Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) atteint 44,1% à fin septembre, contre 38,3% en données ajustées et 38% en publié au troisième trimestre 2013. Elle s'établit à 45,4% depuis le 1er janvier.

Les charges opérationnelles hors amortissement du trimestre ont diminué de 8,2% sur une base ajustée, grâce à la maîtrise des coûts.

"La croissance est nourrie par le dynamisme continu des activités de négociation au comptant et des données de marché, la vigueur de l'activité de cotation et les premiers fruits des initiatives engagées", précise Euronext dans son communiqué.

L'opérateur a annoncé mercredi qu'en octobre la valeur quotidienne moyenne des transactions sur le carnet d'ordres au comptant s'était élevée à 8.123 millions d'euros (+49,2% par rapport au mois d'octobre 2013), atteignant ainsi son plus haut niveau depuis août 2011.

En revanche, les conditions de marché, marquées par un retour d'une volatilité élevée depuis le mois dernier, a incité certains à revoir leur projet d'introduction en Bourse (IPO).

Ainsi Spie a reporté il y a un mois le sien et une source proche du dossier a expliqué à Reuters qu'Elis avait fait de même à début 2015.

"Je ne suis pas inquiet", a nuancé Dominique Cerutti. "Le 'pipe' reste très solide", a-t-il assuré.

Suite à cette publication, l'action Euronext recule de 0,58% à 20,53 euros à 9h08. A titre de comparaison, l'indice SBF 120 perd 0,35% au même instant.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...