Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Entre FOMC et PMI, l'euro sans réaction

Marché : Entre FOMC et PMI, l'euro sans réaction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes jeudi midi, la monnaie unique européenne reste à proximité immédiate des 1,2550 dollar, sans grande variation par rapport à la veille alors que le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed n'a guère apporté d'éléments éclairants quant à la future politique de la banque centrale américaine. En Europe, les derniers indices d'activité PMI sont de nouveau peu engageants.

A cette heure, l'euro se tasse symboliquement de 0,07% à 1,2538 dollar, ainsi que 0,11% contre le yen à 148,1 et 0,09% face au sterling à 0,7995. Face au franc suisse, la stabilité est de mise, à 1,2014.

Evénement de la soirée de la veille, “les minutes du FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed, ndlr) ont confirmé que les débats restent vifs entre les membres du comité de politique monétaire, notamment sur la suppression ou non de l'expression 'période considérable' pour qualifier le maintien à leur très bas niveau des taux directeurs. Mais ces débats n'apportent finalement que peu d'éléments nouveaux pour les investisseurs' commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

'Les membres du comité ont parlé de la détérioration des perspectives en Europe, en Chine et au Japon ainsi que de la dépréciation de le dollar. La plupart jugent l'impact sur les Etats-Unis relativement limité. Peu d'entre eux craignent que l'inflation puissent être inférieure à son objectif pendant quelques temps', ajoutaient leurs confrères de Société Générale.

Et ils ajoutent : ”le compte-rendu du FOMC n'a pas envoyé de signaux clairs aux investisseurs baissiers sur l'euro”.

Par ailleurs, la croissance économique de la zone euro ralentit en novembre, à son taux d'expansion le plus bas de 16 mois, selon l'indice PMI 'flash' de Markit qui se replie en effet de 52,1 en octobre à 51,4 sur le mois en cours. 'Les récentes annonces de la BCE et mesures de relance adoptées n'ayant pour l'heure produit aucun effet positif sur la croissance, l'inquiétude des responsables politiques ne manquera pas de croître', juge Chris Williamson, économiste principal de Markit.

'Cette situation devrait inciter l'institution à renforcer son action en faveur d'une relance de l'économie sans attendre pour cela de connaître les retombées et l'efficacité de ces premières mesures', poursuit-il.

Concernant l'économie du Royaume Uni, les ventes de détail ont progressé de 2,8% en valeur et de 4,3% en volume le mois dernier en rythme annuel, soit le 19ème mois de suite de progression pour les volumes.

Une impressionnante série de statistiques doit être publiée cet après-midi aux Etats-Unis, avec l'inflation, les inscriptions aux allocations chômage, les ventes de logements anciens, les indicateurs avancés et l'indice de la Fed de Philadelphie.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...