Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En territoire négatif pour débuter la semaine

Marché : En territoire négatif pour débuter la semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes qui ont ouvert leurs portes sont en recul à l'approche de la clôture. L'actualité est très calme, mais l'évolution du dossier grec continue d'inquiéter les intervenants.

Peu avant 17h00, le CAC 40 cède 0,6%, tandis qu'à Bruxelles le BEL 20 abandonne 0,7%. Si l'AEX (Amsterdam) se replie de 0,2%, les pertes sont beaucoup plus importantes à Milan et à Madrid, où le Footsie MIB et l'Ibex 35 reculent de respectivement 1,9 et 2,4%. Les investisseurs espagnols ne goûtent visiblement guère les résultats des élections municipales, alors que le parti anti-austérité Podemos est bien placé à Madrid et Barcelone. Les Bourses de Francfort et de Londres sont, elles, fermées.

'Les remboursements au FMI en juin sont de 1,6 milliard d'euros, ils ne seront pas faits et d'ailleurs il n'y a pas d'argent pour les faire', a déclaré le ministre de l'Intérieur grec Nikos Voutsis ce week-end. De quoi attiser les craintes des opérateurs, actuellement 'en état d'alerte' aux dires de Stan Shamu, stratège de marchés chez IG.

'Dans un discours sur l'économie, la présidente de la Fed Janet Yellen a indiqué s'attendre à ce que les taux d'intérêt remontent plus tard cette année, mais à un rythme qui serait probablement graduel', relayaient de leur côté les équipes Wells Fargo Advisors ce matin.

Si aucun indicateur majeur n'est attendu ce jour tant en Europe qu'aux Etats-Unis, le reste de la semaine sera relativement chargé avec la deuxième estimation du PIB américain au premier trimestre en guise de 'feu d'artifice' vendredi. D'ici là, les commandes de biens durables et les ventes de logements neufs au titre du mois écoulé ainsi que la confiance des consommateurs du Conference Board pour le mois de mai seront publiés demain, tout comme, jeudi, les indices de confiance dans l'industrie et de confiance des ménages en Allemagne au titre du mois en cours.

Concernant les valeurs, Engie (anciennement GDF Suez) abandonne 1,4%, alors que son patron Gérard Mestrallet a envisagé ce week-end au micro d'Europe 1 une 'prise de participation' du géant énergétique dans Areva (-1,4% également).


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...