Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En retrait avant un défaut imminent de la Grèce

Marché : En retrait avant un défaut imminent de la Grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - La perspective imminente d'un non-remboursement par la Grèce au FMI pèse sur le moral des investisseurs, qui s'interrogent désormais sur la suite des évènements et notamment les conséquences d'une possible sortie de la Grèce de la monnaie unique.

Londres abandonne 1%, Francfort, Paris et Zurich 0,9%, Bruxelles 0,6%, Amsterdam 0,5%, Madrid cède 0,3% et Milan 0,1%, mais Lisbonne gagne 0,5%. A New York, le Dow Jones avance de 0,3% et le Nasdaq, de 0,5%.

'A priori, la Grèce n'honorera pas d'ici minuit sa dette de plus de 1,5 milliard d'euros au FMI, confirmant les incertitudes à cinq jours d'un référendum crucial pour le maintien de la Grèce dans la zone euro', souligne-t-on chez Barclays Bourse.

'Pour les pays de la zone euro, le risque de turbulences systémiques liées à un grexit semble relativement contenu', estime cependant Eric Bourguignon, directeur de la gestion Taux et Crédit chez Swiss Life Asset Managers.

Ce dernier souligne qu'à la différence des séquences de stress de 2011 et 2012, les marchés financiers européens sont dans une situation beaucoup plus robuste avec les instruments financiers mis en oeuvre (MES, quantitative easing).

'Les pays du sud de l'Europe ont aussi plus de marge de manoeuvre en termes de conditions de refinancement, grâce à l'amélioration de leur balance courante, la réduction de leurs déficits et la reprise économique', ajoute-t-il.

Au chapitre des statistiques de la zone euro, on notera que le taux d'inflation annuel est estimé à 0,2% en juin, en baisse par rapport à 0,3% en mai, et que le taux de chômage s'est maintenu à 11,1% en mai, son niveau le plus faible depuis mars 2012.

Le PIB du Royaume Uni a progressé de 0,4% au premier trimestre 2015 en rythme séquentiel, selon l'ONS qui révise donc en hausse de 0,1 point sa précédente estimation. En comparaison annuelle, il a augmenté de 2,9% (+2,4% annoncée en estimation précédente).

Aux Etats-Unis, l'indice PMI de Chicago est remonté à 49,4, soit près des 50 qui marquent une stabilité de l'activité manufacturière dans cette région, tandis que l'indice de confiance du consommateur du Conference Board a progressé de six points pour atteindre 101,4.

Sur le plan des valeurs, Roche parvient à se maintenir autour de son équilibre, aidé par résultats d'études de phase III positifs pour son candidat-médicament ocrelizumab dans le traitement de la sclérose en plaques.

A Paris, Saft (-6,2%) accuse la plus forte baisse du SBF120, victime d'une dégradation de recommandation chez HSBC de 'achat' à 'conserver', après la progression de 55% du titre du fabricant de batteries depuis début 2015.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...