Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En ordre dispersé, yeux rivés vers les Etats-Unis

Marché : En ordre dispersé, yeux rivés vers les Etats-Unis

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens évoluent en ordre dispersé ce matin, faisant preuve d'une certaine fébrilité à l'approche de l'estimation du PIB américain en début d'après-midi et de la conclusion du FOMC ce soir.

Lisbonne perd 0,7%, Milan et Madrid 0,3%, tandis que Paris se stabilise, que Francfort, Amsterdam et Zurich grappillent 0,1%, et que Londres et Bruxelles prennent 0,6%. A Wall Street, le Dow Jones a fini juste sous son équilibre mardi.

'Le grand rendez-vous de la semaine est attendu ce soir avec le compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Fed', rappelle Barclays Bourse, pour qui 'de nouvelles précisions seront certainement données quant au calendrier d'arrêt des injections de liquidités'.

Avant la conclusion du FOMC, les opérateurs européens seront très attentifs aux données économiques majeures aux Etats-Unis, à commencer par les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé.

C'est toutefois la première estimation de la croissance au deuxième trimestre, attendue en ralentissement vers +1% en rythme annualisé par le consensus, qui devrait surtout retenir l'attention des marchés.

'L'estimation du PIB, lors de sa publication de juillet, est historiquement un 'market mover'. Par le passé, il a été à l'origine de changement de tendance sur les marchés', souligne un analyste d'Aurel BGC.

'Potentiellement, la croissance des derniers trimestres sera révisée de manières importantes, essentiellement au niveau des dépenses publiques et de l'investissement des entreprises. L'estimation de la croissance sur le second trimestre est donc très incertaine', poursuit-il.

En attendant, le nombre de chômeurs en Allemagne a diminué de 7.000 au mois de juillet, à 2,93 millions, alors que le consensus tablait sur une stabilité. Le taux de chômage correspondant est resté atone à 6,8%.

'Nous nous attendons à ce que le marché de l'emploi allemand demeure solide sur le reste de l'année, soutenant la demande intérieure comme facteur de croissance alors que la performance des exportations faiblit', estime Natixis.

Du côté des valeurs, l'actualité est une nouvelle fois placée sous le signe des semestriels : à Francfort, ceux de Bayer (+3,7% à 87,5 euros) lui permettent de dominer le DAX, alors que ceux de Volkswagen sont délaissés (-0,1% à 176 euros).

AB InBev caracole en tête du Bel20 en bondissant de 7,3% à 72,6 euros, à la suite de la publication de ses résultats, alors que Solvay (-1,6% à 102,4 euros) fait figure de lanterne rouge de l'indice bruxellois après les siens.

Sur le CAC40 à Paris, les investisseurs saluent les chiffres de Schneider Electric (+3,9% à 60,2 euros), d'EADS (+2,1% à 45,2 euros) et de BNP Paribas (+0,7% à 48,2 euros), mais sanctionnent ceux de Vinci (-2% à 40 euros).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...