Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En ordre dispersé à l'approche du FOMC

Marché : En ordre dispersé à l'approche du FOMC

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens continuent d'évoluer en ordre dispersé, les chiffres contrastés publiés cet après-midi n'aidant pas les investisseurs à prendre clairement position à l'approche de la conclusion du FOMC.

Amsterdam prend 0,3%, Zurich 0,2%, Francfort et Londres 0,1%, tandis que Madrid cède 0,3%, Paris 0,4%, Lisbonne 0,5%, Bruxelles et Milan 0,9%. A New York, le Dow Jones se stabilise et le Nasdaq perd 0,2%.

La fébrilité domine avant la conclusion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ce soir, qui va vraisemblablement annoncer une nouvelle réduction de dix milliards de dollars de ses rachats mensuels d'actifs.

'Le communiqué de la Fed devrait souligner la vision du FOMC que l'économie américaine a encore besoin de soins prudents pour retrouver sa pleine santé', indique Chris Beauchamp, analyste marchés chez IG.

Cette hypothèse a d'ailleurs été confortée en début d'après-midi par l'annonce d'un ralentissement plus fort que prévu de la croissance du PIB au premier trimestre, à +0,1% en rythme annualisé contre +1% en consensus.

Des données portant sur le mois d'avril se montrent toutefois plus rassurantes, avec 220.000 créations d'emplois dans le secteur privé, selon le cabinet ADP, et un indice PMI de Chicago en hausse surprise à 63.

De ce côté de l'Atlantique, la menace déflationniste peine à être écartée : l'inflation annuelle de la zone euro accélère à 0,7% en avril selon une estimation rapide, mais les économistes attendaient ce taux à 0,8% en moyenne.

En revanche, on notera une poursuite de la décrue du nombre de chômeurs en Allemagne sur le mois écoulé, ainsi qu'une accélération de la croissance espagnole à +0,4% sur les trois premiers mois de l'année.

Sur le front des valeurs, Royal Dutch Shell prend la tête de l'AEX à Amsterdam et grimpe de 3,1% à 28,6 euros, après la publication par la compagnie pétrolière et gazière de résultats trimestriels en baisse limitée en données sous-jacentes.

Daimler recule de 1,8% à 66,6 euros à Francfort : le constructeur automobile a enregistré des ventes supérieures aux attentes du marché sur le premier trimestre, mais ses marges semblent décevoir certains analystes.

A Paris, Alstom bondit de 9,7% à 29,6 euros, entourée après l'accord du conseil d'administration à l'offre de GE sur ses divisions d'énergie. A l'opposé, BNP Paribas dévisse de 3,5% à 53,9 euros après sa publication trimestrielle.

A Londres, GSK recule de 2,2% à 1630 pence, à la suite de bénéfices pénalisés par des variations de changes, tandis que Rolls-Royce progresse de 2,8% à 1050 pence, sur fond de discussions en vue d'une éventuelle cession d'activités à Siemens.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...