Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En net recul avec l'enlisement sur la Grèce

Marché : En net recul avec l'enlisement sur la Grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens reculent nettement ce mardi, aucune avancée concrète n'apparaissant à ce stade alors que la date limite de vendredi approche pour le remboursement par Athènes de 300 millions d'euros au FMI.

Athènes abandonne 1,4%, Londres 0,9%, Amsterdam 0,8%, Francfort 0,7%, Paris, Bruxelles et Zurich 0,5%, Madrid cède 0,1%, tandis que Milan et Lisbonne grappillent 0,1%. A New York la veille, le Dow Jones a pris près de 0,2% et le Nasdaq, de 0,3%.

'La situation géopolitique demeure la principale menace à l'horizon, la Grèce figurant bien sûr au premier plan des préoccupations des opérateurs', souligne Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

'Les négociateurs grecs ont jusqu'à vendredi pour trouver l'argent du prochain remboursement au FMI et les responsables craignent que les marchés mondiaux ne prévoient le pire si Athènes manque la date limite de vendredi', ajoute-t-il.

'Pour l'heure, aucune annonce d'avancée concrète n'a été diffusée', précise-t-on chez XTB France, alors que Mario Draghi (BCE) et Christine Lagarde (FMI) se sont joints à une rencontre des dirigeants européens à Berlin afin de faire avancer les négociations.

En attendant, le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 0,3% en mai 2015, en hausse par rapport au mois d'avril où il était de 0,0%, selon une estimation rapide d'Eurostat qui éloigne donc le spectre de la déflation sur le vieux continent.

Toujours au chapitre statistique, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a diminué de 6.000 au mois de mai, selon des données corrigées de variations saisonnières. Le taux de chômage est ainsi resté stable à 6,4% de la population active.

'La baisse du chômage ralentit quelque peu depuis le début de l'année, mais des indicateurs avancés présagent une poursuite du boom du marché du travail allemand en 2015, soutenue par une croissance solide de la production', réagit Natixis.

Sur le plan des valeurs, Wolseley grimpe de 2% à Londres, entouré à la suite du point d'activité du distributeur de matériel de plomberie au titre de son troisième trimestre comptable (clos fin avril), marqué par une solide croissance organique.

L'action BAT (British American Tobacco) se tasse par contre de 2,5%, après la condamnation du fabricant de tabac, avec certains concurrents, à devoir verser de lourdes indemnités à des fumeurs à la suite d'actions en nom collectif au Canada.

Pernod Ricard perd 3,8% et figure donc en queue le CAC40 parisien, alors que le géant des spiritueux organise ce mardi une journée de rencontres avec les investisseurs où il fait état d'objectifs à moyen terme.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...