Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En hausse sur fond de signaux déflationnistes

Marché : En hausse sur fond de signaux déflationnistes

tradingsat

(CercleFinance.com) - En l'absence de Wall Street - fermée pour cause de Thanksgiving -, les indices actions européens progressent sur fond de signaux déflationnistes dans la zone euro, de quoi accentuer les pressions sur la BCE pour de nouvelles mesures de soutien.

Madrid prend 0,8%, Francfort 0,6%, Milan, Zurich et Bruxelles 0,5%, Amsterdam 0,4%, Paris 0,3%, Lisbonne 0,2% tandis que Londres stagne. A New York la veille, le Dow Jones a grappillé 0,1% et le Nasdaq s'est adjugé 0,6%.

'La fin de semaine s'annonce riche en consommation : entre jeudi et lundi prochain (Thanksgiving, Black Friday et Cyber Monday), tous nos regards seront tournés vers les résultats de ventes réalisées aux Etats-Unis', souligne un gérant Barclays Bourse.

'La solidité des ventes de ce week-end pourraient être alors extrapolée aux fêtes de fin d'année, et renforcer ainsi une croissance au quatrième trimestre au-delà de +4%, pour le PIB américain', poursuit le professionnel.

En attendant, les marchés européens progressent sur fond de signaux déflationnistes : au mois de novembre, l'inflation annuelle allemande a décéléré à +0,5%, tandis que la baisse des prix en Espagne s'est accentuée à -0,5%, alors que les économistes ne l'attendaient qu'à -0,3%.

'La faiblesse des prix en Espagne a des effets positifs sur la consommation privée, soutenant le pouvoir d'achat des ménages et donc la croissance du PIB', note Natixis qui souligne parallèlement qu'elle constitue 'une mauvaise nouvelle pour la politique monétaire'.

'Même si nous n'attendons pas l'annonce par la BCE, la semaine prochaine, d'une extension de son programme de rachats d'actifs aux obligations d'Etat, nous ne pouvons assurément pas l'exclure pour plus tard en 2015', juge la banque française.

Toujours au chapitre macroéconomique, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a diminué de 14.000 d'un mois sur l'autre en novembre. Ainsi, le taux de chômage correspondant a baissé de 0,1 point à 6,6%, alors qu'il était attendu stable.

Côté valeurs, les valeurs pétrolières dévissent dans le sillage des cours de l'or noir (-3,7% à 70,9 dollars le baril sur le WTI) : BP abandonne par exemple 1,7% à 430 pence à Londres et Shell 2,5% à 27,9 euros à Amsterdam.

Infineon fait figure de lanterne rouge à Francfort et dévisse de 2,3% à 7,9 euros, sanctionné pour la présentation par le fabricant de semi-conducteurs de résultats légèrement inférieurs aux attentes et de perspectives plutôt ternes pour 2014-2015.

A Paris, Rémy Cointreau grimpe de 2,3% à 59,8 euros, le groupe de spiritueux ayant enregistré sur les six premiers mois de son exercice une activité en amélioration et confirmé ses objectifs pour 2014-2015.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...