Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : En attendant Athènes, l'euro en baisse

Marché : En attendant Athènes, l'euro en baisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les 1,14 dollar l'euro tenus une bonne partie de la semaine dernière restaient hors d'atteinte mardi midi, alors que le “cas grec” semble susciter un peu plus d'inquiétudes. A cette heure, la monnaie unique européenne perdait encore 0,27% face à sa contrepartie américaine à 0,26% à 1,1307 dollar, ainsi que de 0,32% à 1,0738 franc suisse, ou encore de 0,21% à 0,7320.

A l'inverse, l'euro gagne 0,33% contre le sterling britannique, à 135,16.

'La pression sur l'euro est revenue”; commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC. “Les cambistes ont jugé que l'accord entre Athènes et ses partenaires européens, trouvé vendredi soir, était loin de résoudre les désaccords sur la dette grecque et qu'il reste très dépendant des propositions de réformes de la Grèce', ajoutent les analystes parisiens.

En effet, ajoute RTFX, “le gouvernement (d'Athènes) n'a toujours pas envoyé son plan de réformes à l'euro zone. Ce plan aurait dû être envoyé lundi”, et il est désormais attendu dans la journée.

'La Grèce devrait confirmer sa volonté de mener à bien les réformes sociales en faveur des plus défavorisés en échange de la poursuite des privatisations et d'une amélioration des dispositifs de lutte contre la fraude fiscale', commente Saxo Banque ce matin.

Chez Barclays Bourse, on rappelle que les difficultés budgétaires ne sont, en zone euro, pas le seul fait d'Athènes : 'la France veut repousser à 2018 l'objectif de ramener son déficit budgétaire à moins de 3% du PIB. Paris solliciterait ce délai pour éviter que le débat portant sur des mesures d'austérité et des réformes structurelles impopulaires n'intervienne en pleine campagne pour l'élection présidentielle de 2017', indique-t-on ce matin.

Par ailleurs, la déflation menace toujours l'Eurozone : oon a appris ce matin qu'en première estimation, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'était établi à - 0,6% en janvier 2015, contre -0,2% en décembre 2014, atteignant ainsi son plus faible niveau depuis juillet 2009.

L'agenda de l'après-midi sera chargé aux Etats-Unis : la présidente de la Fed, Janet Yellen, présentera à partir de 16 heures (heure de Paris) son rapport semestriel sur la politique monétaire devant la commission bancaire du Sénat. Les cambistes chercheront à savoir si la patronne de la Réserve fédérale donnera davantage d'indications quant à la date et au rythme auxquels les taux courts seront relevés.

On notera que de leur côté, les taux des emprunts d'Etat fédéraux à dix ans se sont nettement tendus : tombés à environ 1,64% fin janvier, ils se sont depuis lors repris et à 2,08% ce midi, ils ont retrouvé leurs niveaux de début janvier.

Mme Yellen renouvellera demain l'exercice devant la Chambre des représentants, la chambre basse du parlement américain.

Par ailleurs, on guettera l'indice de la confiance des consommateurs du Conference Board pour le mois de février, attendu à 99,6 points contre 102,9 le mois précédent.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...