Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Dublin prépare son premier emprunt depuis le plan d'aide

Marché : Dublin prépare son premier emprunt depuis le plan d'aide

Marché : Dublin prépare son premier emprunt depuis le plan d'aideMarché : Dublin prépare son premier emprunt depuis le plan d'aide

DUBLIN (Reuters) - L'Irlande a mandaté des banques en vue d'un emprunt syndiqué à 10 ans qui constituera le premier test grandeur nature de la confiance des marchés depuis sa sortie du plan d'aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, a annoncé lundi l'agence de gestion de la dette publique.

La National Treasury Management Agency (NTMA) a choisi Barclays, Citi Bank, Danske Bank, Deutsche Bank et Morgan Stanley pour piloter cette opération d'échéance mars 2024, prévue dans un "futur proche" en fonction des conditions de marché, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Plusieurs traders ont estimé que l'émission pourrait avoir lieu dès mardi ou mercredi.

Il s'agira de la première émission obligataire lancée par Dublin depuis le mois de mars, lorsque la NTMA avait placé sur le marché cinq milliards d'euros de papier à dix ans.

La NTMA souhaite lever environ trois milliards d'euros par le biais de cet emprunt syndiqué, a-t-on appris de source proche de l'opération.

"Les premières indications tournent autour de trois milliards d'euros", a dit la source.

L'Irlande est officiellement sortie le 15 décembre du plan d'aide lancé en 2010 pour éviter l'effondrement du système bancaire local. L'Etat a déjà couvert tous ses besoins de financement jusqu'en 2015.

Sur le marché secondaire, le rendement à 10 ans de la dette irlandaise, qui avait culminé à plus de 15% en 2011, est revenu aux environs de 3,4%, un niveau inférieur aux coûts de financement de l'Espagne et de l'Italie, qui ont pourtant l'une et l'autre évité le recours à une aide extérieure.

Cela suggère que la confiance des marchés dans l'économie irlandaise est relativement forte, même si certains investisseurs sont préoccupés par le niveau de la dette publique, qui représente 124% du produit intérieur brut, l'un des ratios les plus élevés de l'Union européenne.

Dublin est aujourd'hui noté Ba1 par Moody's et BBB+ par Standard & Poor's et Fitch Ratings.

Conor Humphries, avec John Geddie à Londres, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...