Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Deux records absolus à Wall Street

Marché : Deux records absolus à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Voilà, c'est fait... le S&P500 (+0,23% au final) a inscrit vers 18H45 un nouveau record historique absolu à 2.121Pts (soit 1 point de plus que le 20 mars dernier) puis de clôture à 2.118Pts.

Le 'S&P' prend +1,8% sur la semaine (avec un 'carton plein' de 5 séances positives d'affilée) mais il est largement distancé par le

Nasdaq (+0,71% et +3,3% sur la semaine écoulée) qui s'est lui aussi fendu d'un nouveau record annuel à 5.100Pts en intraday puis d'un record absolu de clôture à 5.090Pts.

Le Nasdaq-100 a littéralement explosé de +4,3% dans le sillage d'Apple, Amazon, Google et Microsoft... des géants a priori très liquides mais qui se sont retrouvés en situation de 'corner' ce vendredi (avec des volumes parfois 7 fois supérieurs à la moyenne).

C'est la preuve de l'existence d'un comportement extraordinairement moutonnier du marché, avec de véritables 'paniques à la hausse' qui ne sont pas le fait d'opérateurs succombant à une 'exubérance irrationnelle' mais à des programmes algorithmiques que l'on pourrait croire massivement clonés pour coller au 'benchmark' et 'sauter sur tout ce qui bouge'.

Mais malgré le vert uniforme des indices tout au long de la séance, Wall Street nous offre en réalité une hausse en trompe l'oeil: il y avait en clôture à peine 40% de titre en hausse et plus de 60% de titres en repli, et au sein du Dow Jones (+0,11%), il y avait pas moins de 27 valeurs en repli pour 13 en hausse... soit un ratio négatif à plus des deux tiers .

La différence s'est faite par le biais de quelques 'locomotives' comme Amazon qui s'envole de +14,1%, Microsoft de +10,5%, Juniper de +8,9%.

Sans oublier de gros volumes sur Google (+3,3%) ou Mylan (+3,2% suite à l'OPA de Teva) avec Celgene (+2,2%) dans son sillage... puis sur Yahoo avec +2% ou Apple (+0,5% ce vendredi mais le N°1 de la cote prend +4,4% sur la semaine.

Côté chiffres, l'indice des commandes de biens durables aux Etats-Unis s'est nettement redressé le mois dernier, de +4% (grâce à l'aéronautique) après un recul de 1,4% en février (le consensus prévoyait une progression autour de 0,5%).

Mais hors commande d'avions, hélicoptères, drones, missiles, la dégradation se poursuit avec -0,2% contre +0,4% anticipé (après -1,5% en mars).

Comme cela a été mentionné plus haut, les baisses ont été les plus nombreuses au sein du 'S&P' et Nasdaq: des dégagements ont affecté Xreox -8,8%, Biogen -6,6%, Perrido -4,4%, Transocean -3,1%, Microchip -2,6%, Alexion -2,4%... et les parapétrolières ont perdu -2,5% en moyenne dans le sillage du pétrole qui clôture au contact des 57$ sur le NYMEX après avoir testé 58$ en début de séance.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...