Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Deutsche Bank suspend plusieurs traders à New York

Marché : Deutsche Bank suspend plusieurs traders à New York

Marché : Deutsche Bank suspend plusieurs traders à New  YorkMarché : Deutsche Bank suspend plusieurs traders à New  York

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank, la première banque allemande, a suspendu de leurs activités plusieurs courtiers à New York, dans le cadre d'une procédure interne faisant partie d'une enquête internationale sur des soupçons de manipulation des taux des change de référence, a dit mercredi une source proche du dossier.

"Plusieurs" traders à New York et peut-être d'autres ailleurs dans les "Amériques" ont été visés par cette mesure après un examen de leurs "communications sur un nombre de devises", a-t-elle ajouté.

Auparavant, citant des personnes au fait de la procédure, le journal Die Welt avait évoqué la mise à pied d'un courtier, actif sur les pesos argentins, travaillant à New York.

Die Welt ajoute que les soupçons de manipulation avaient été éveillés par la lecture de courriels, notant qu'il pourrait y avoir d'autres cas.

Deutsche Bank a dit qu'elle ne faisait pas de commentaire sur des cas individuels. Dans un communiqué, la banque allemande a fait savoir qu'elle coopérait dans le cadre de l'enquête, disant qu'elle prendrait les mesures disciplinaires qui s'imposaient.

En écho aux enquêtes sur la manipulation des taux interbancaires, les autorités soupçonnent également des actes répréhensibles sur le marché des devises où sont échangés chaque jour l'équivalent de 5.300 milliards de dollars.

Le marché des changes est le plus important des marchés financiers par le volume des transactions.

La Suisse, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et Hong Kong ont annoncé d'ores et déjà avoir ouvert des enquêtes.

Citigroup, Royal Bank of Scotland (RBS), JP Morgan et Standard Chartered ont déjà mis à pied des collaborateurs spécialisés dans les changes à la suite de l'ouverture des enquêtes dans le courant de l'année 2013.

Victoria Bryan, Thomas Atkins, Paritosh Bansal et Jamie McGeever ; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...