Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Détente sur les taux, nouvelles mesures en Chine

Marché : Détente sur les taux, nouvelles mesures en Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Voilà une vraie journée estivale pour les marchés obligataires avec une détente généralisée des taux de 2 à 3Pts de base des rendements, toutes dettes confondues de part et d'autre de l'Atlantique.

Les Bunds reviennent flirter avec leurs planchers absolus à 0,1460% (contre 0,14% au plus bas), les OAT affichent 0,44%.
L'agence France Trésor va émettre 5,5MsdE de dette à court terme lundi, c'est moins que lors des précédentes émissions, le papier se fait rare ! Au sud, les 'bonos' espagnols et BTP italiens affichent 1,208% et 1,2160% respectivement.

Peu de réaction à la publication des chiffres US à 14H: le Département du Travail a fait état d'un recul de 0,3% des prix à l'import le mois dernier, après un rebond de 0,2% (chiffre révisé) en février.

La hausse du mois de février constituait la première progression des prix à l'importation depuis juin 2014.

Pour ce qui concerne le mois dernier, les économistes prévoyaient en moyenne un repli de l'ordre de 0,4%.

Sur les 12 mois clos fin mars, la baisse des prix ressort à 10,5%.

Les prix des produits pétroliers importés ont rebondi de 0,4% le mois dernier, mais leur augmentation a été compensée par le recul d'autres composantes, notamment ceux des produits alimentaires importés qui ont diminué de 1,1%.
Au Royaume Uni, La production industrielle a augmenté de 0,1% en février: elle a progressé de 0,4% dans le seul secteur manufacturier, grâce avant tout aux équipements de transport qui ont contribué pour 0,2 point à cette progression.

En dehors du secteur manufacturier, la production a chuté de 2,7% dans le secteur minier, mais augmenté de 1,4% dans l'eau-gestion de déchets et de 1,2% dans l'électricité-gaz.
Les Gilts britanniques restent totalement stables à 1,60%.

En Chine, les économistes s'attendent à la divulgation de nouvelles mesures de soutien à l'économie (baisse de taux, injections monétaires... ou les deux à la fois) alors que l'inflation est restée stable en mars à +1,4%.
Compte tenu d'une croissance officielle de +7%, cela équivaut à de la déflation.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...