Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Des résultats trimestriels meilleurs que prévu pour BASF

Marché : Des résultats trimestriels meilleurs que prévu pour BASF

Marché : BASF fait mieux que prévu au 1er trimestre grâce aux pesticidesMarché : BASF fait mieux que prévu au 1er trimestre grâce aux pesticides

MANNHEIM, Allemagne (Reuters) - BASF a fait état vendredi d'une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice d'exploitation du premier trimestre grâce à la bonne tenue de ses ventes de pesticides aux fermiers européens et nord-américains, une annonce qui se traduit par une nette hausse de l'action après une heure de transactions.

Le groupe allemand, numéro un mondial de la chimie en termes de chiffre d'affaires, a ainsi dégagé sur la période un résultat opérationnel (Ebit) ajusté en hausse de 10,1% à 2,21 milliards d'euros alors les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé 2,14 milliards.

BASF a également confirmé ses prévisions annuelles d'une hausse, non précisée, aussi bien de son chiffre d'affaires que de son Ebit ajusté.

Le titre s'adjuge 2,76% à 71,93 euros vers 8h20 GMT, alors que l'indice sectoriel européen de la chimie prend 0,63%.

Ces chiffres s'inscrivent dans le sillage des résultats annoncés par les américains Dow et DuPont, qui ont aussi profité de la croissance des ventes de pesticides aux agriculteurs américains.

En revanche, la baisse de la demande en provenance de clients appartenant aux secteurs de l'automobile, de l'électronique ou encore de la construction, surtout en Europe, pèse sur le segment chimie de spécialités.

Cette évolution de marché a ainsi conduit Bayer à revoir à la baisse ses prévisions pour certaines de ses divisions.

BASF n'a pas échappé à ces conditions, précisant que ses divisions centrées sur les plastiques et la chimie de spécialités avaient accusé une baisse de leurs bénéfices.

Ce marché des spécialités reste "volatile", a souligné BASF.

Lors d'une conférence téléphonique, Hans-Ulrich Engel, directeur financier du groupe, a toutefois souligné que les prévisions annuelles portant sur une hausse du chiffre d'affaires et du bénéfice opérationnel étaient valables pour toutes les divisions.

"Ceci est ambitieux étant donné l'environnement dans lequel nous évoluons", a-t-il dit.

Ludwig Burger, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...