Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Des motifs d'espoir en Europe selon Convictions AM

Marché : Des motifs d'espoir en Europe selon Convictions AM

tradingsat

(CercleFinance.com) - Si le PMI du mois d'ocobtre a - un peu - rassuré concernant la croissance de la zone euro, celle-ci devrait tout de même rester faible au troisième trimestre, quoique supérieure à zéro. Le tableau macroéconomique n'est cependant pas tout noir aux yeux des équipes de Convictions AM.

Ce même si aucun pays n'est épargné par la baisse de l'inflation. Parmi eux, la Belgique, qui a même connu une inflation négative le mois dernier, ce qui inquiète le gérant dans la mesure où des taux de cet ordre étaient jusqu'ici l''apanage' des pays périphériques.

L'érosion de la production industrielle est un autre motif d'inquiétude, au même titre bien sûr que l'état général de l'économie allemande, objectivement préoccupant au regard des derniers indicateurs publiés outre-Rhin, et que le recul de l'investissement privé sur le Vieux Continent. Sans parler des risques géopolitiques, en particulier le conflit en Ukraine...

Pour autant, les stress tests bancaires menés par la BCE ont accouché de résultats encourageants, seule une minorité des établissements ayant défailli. L'institution a en outre pris conscience des nécessités de mener une politique expansionniste et d'accroître son bilan.

Autres sources d'optimisme : la baisse des cours du pétrole et la hausse du dollar, qui ont vocation à soutenir les entreprises et les marchés, ainsi que la bonne entente actuelle du couple franco-allemand. Les deux 'moteurs' de l'eurozone veulent en effet aboutir à un texte commun début décembre. De même, des discussions bilatérales sont en cours entre les ministères des Finances et de l'Economie des deux pays concernant la croissance et l'investissement.

'L'Allemagne n'est pas (ou plus) en marche forcé sur les déficits budgétaires et tout le monde a aujourd'hui conscience de la nécessité de mener des réformes structurelles qui amèneront de la croissance', estime par ailleurs Convictions AM.

Des réformes qui sont indispensables pour faire baisser le taux de chômage, mais dont le gérant souligne qu'elles ne peuvent se faire qu'en période de croissance.

De quoi légitimer les appels à un 'new deal à l'européenne', indépendamment du risque de crise politique dans l'Hexagone étant donné le conflit désormais patent entre les réformistes (dont le Premier ministre Manuel Valls fait partie) et les frondeurs...


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...