Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Déprimé avant l'inflation et les minutes de la Fed

Marché : Déprimé avant l'inflation et les minutes de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Avant de braquer leurs regards vers les Etats-Unis où des éléments sont attendus dans l'optique de la politique monétaire de la Fed, les Bourses européennes manifestent leur angoisse au vu d'une séance difficile sur les marchés asiatiques.

Francfort abandonne 1,4%, Londres et Amsterdam 1,2%, Paris, Milan, Bruxelles et Lisbonne 1,1%, Zurich 0,9% et Madrid 0,7%. A New York la veille, le Dow Jones a cédé 0,2% et le Nasdaq a reculé de 0,6%.

Ce matin en Asie, Shanghai a terminé sur un gain de 1,2% après avoir passé le plus clair de la séance dans le rouge, tandis que Tokyo et Hong Kong ont perdu au final 1,6% et 1,3% respectivement ce mercredi.

'On a affiché des scores rouge foncé aujourd'hui en Asie sur fond d'inquiétudes autour des places chinoises et d'incertitude concernant les 'minutes' de la Fed et l'inflation aux Etats-Unis', explique Angus Nicholson, analyste de marchés chez IG.

En effet, le Département du Travail dévoilera, en début d'après-midi, l'indice des prix à la consommation pour le mois de juillet. Les économistes l'attendent en moyenne en hausse de 0,2% en données brutes comme hors alimentation et énergie.

'Si l'objectif du Fed est encore globalement éloigné, ce rapport devrait conforter le sentiment que le point bas de l'inflation a été dépassé', estime Aurel BGC, pour qui les investisseurs pourraient ne pas y réagir très fortement, dans l'attente des minutes du FOMC de fin juillet.

'Ce compte-rendu est devenu un véritable instrument de communication. L'exposé des débats devrait permettre d'évaluer le rapport de force entre partisans d'une action précoce et ceux qui préfèrent que la patience reste de mise', souligne le bureau d'études.

Sur le plan des valeurs, Glencore plonge de 6,3% à Londres, le groupe de négoce de matériaux et d'exploitation minière ayant dévoilé des résultats semestriels sensiblement inférieurs aux attentes, dans un contexte difficile pour les matières premières.

De son côté, le brasseur danois Carlsberg a fait état mercredi de résultats en repli au titre de son premier semestre et a revu à la baisse ses ambitions annuelles, ce qui fait chuter son titre de 8% sur l'OMX.

Ubisoft recule de 2,9% et figure ainsi dans le bas du SBF120 parisien, sanctionné pour le report de la sortie de son jeu 'Tom Clancy's Rainbow Six Siege' sur PlayStation 4, Xbox One et PC, désormais prévue le 1er décembre.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...