Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Demeure nerveux à propos de la Fed

Marché : Demeure nerveux à propos de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens continuent de reculer ce mardi, le scénario de plus en plus probable d'une hausse de taux aux Etats-Unis avant la fin de l'année rendant nerveuse la communauté financière.

'Si la Fed se dirige vers une hausse de taux en décembre, beaucoup d'investisseurs vont se montrer prudents pour ce qui est d'acheter des actions', prévient ainsi Nour Al-Hammoury, stratège de marchés chez ADS Securities.

'Pour l'instant des prises de bénéfices, légitimes après une hausse continue de plus de 16% depuis les plus bas de septembre, semblent une explication suffisante à la baisse des marchés européens', estime pour sa part un gérant de Barclays Bourse.

Le FTSE de Londres recule de 0,4%, malgré une progression de 4,3% de Vodafone à la suite des résultats semestriels de l'opérateur télécoms, accompagnés d'un resserrement vers le haut de son objectif d'EBITDA annuel.

L'AEX d'Amsterdam perd 0,5% en dépit d'une hausse de 2,6% de KPN, après le succès d'un placement d'actions Telefónica Deutschland qui a permis à l'opérateur néerlandais d'engranger 805 millions d'euros de recettes.

A Bruxelles, le BEL 20 abandonne 0,5%, pénalisé par la chute de plus de 7% de Delta Lloyd, malgré une légère amélioration du ratio de solvabilité de la banque en séquentiel au troisième trimestre (181% contre 179%).

A Paris, le CAC40 recule de 0,3% et le SBF 120 perd 0,4%, plombé notamment par les réactions négatives des investisseurs aux publications de Vallourec (-8%) et d'Eiffage (-4%), alors que celle de Lagardère (+2%) est bien accueillie.

Le PSI 20 de Lisbonne (-1,8%) signe l'une des plus fortes baisses en Europe sur fond de tourmentes politiques : le Parti socialiste portugais a en effet manifesté l'intention d'unir ses forces avec les partis de gauche et de renverser le Premier ministre Pedro Passos Coelho.

Pour les stratèges de la Société Générale, le rendement de l'obligation portugaise de référence pourrait ainsi dépasser les 3% si un gouvernement de gauche venait à émerger, alors que des doutes commencent justement à apparaître au sujet des objectifs de déficit du pays.

Parmi les autres indices européens, le DAX de Francfort, l'Ibex 35 de Madrid et le SMI de Zurich reculent de 0,5% chacun, alors que le FTSE MIB de Milan se distingue dans le vert avec une progression de 0,4%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...