Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Déficit budgétaire de l'État français en baisse à 28 milliards

Marché : Déficit budgétaire de l'État français en baisse à 28 milliards

Marché : Déficit budgétaire de l'État français en baisse à 28 milliardsMarché : Déficit budgétaire de l'État français en baisse à 28 milliards

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'est contracté à 28,0 milliards d'euros en mars contre 31,0 milliards pour le même mois de 2013, selon les données publiées vendredi par le ministère du Budget.

Au 31 mars, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 88,7 milliards d'euros contre 90,2 milliards un an plus tôt, soit une baisse de 1,7%. Le ministère rappelle que ce montant inclut 1,5 milliard d'euros de décaissement au titre du nouveau programme "d'investissement d'avenir".

Les dépenses hors dépenses exceptionnelles (investissements d'avenir et versement de 1,6 milliard d'euros en 2013 à la Banque européenne d'investissement) sont en retrait de 1,4 milliard d'euros.

Les recettes s'élèvent dans le même temps à 73,7 milliards contre 69,6 milliards en mars 2013, en hausse de 5,9%.

Les seules recettes fiscales nettes augmentent de 6,1%, soit 4,1 milliards, à 72,1 milliards, grâce à un bond de 20,3% des rentrées d'impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés progressant de 2,7%. Les recettes de TVA, dont les taux ont augmenté au 1er janvier, progressent de 2,3%, à 34,4 milliards.

Le ministère du Budget souligne dans son communiqué que l'évolution positive des recettes "reste cependant encore peu significative en ce tout début de gestion", alors que celle des dépenses est conforme, selon lui, aux prévisions de la loi de finances.

Celle-ci prévoit un déficit de 82,6 milliards d'euros, y compris 11 milliards au titre des investissements d'avenir, contre 74,9 milliards en 2013.

(Jean-Baptiste Vey)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...