Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : De grands rendez-vous avec la Fed cette semaine

Marché : De grands rendez-vous avec la Fed cette semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en hausse lundi matin et signer de nouveaux plus hauts depuis juillet 2011, conservant la dynamique positive qui lui avait permis d'enfoncer les 4000 points vendredi.

D'après les bookmakers, l'indice CAC 40 pourrait débuter la séance sur des gains de 20 points, à 4021 points.

En Asie, la journée s'est conclue sur des hausses allant de 1,4% (Tokyo) à 1,6% (Hong Kong) directement dans le sillage des nouveaux records atteints à Wall Street vendredi.

La semaine écoulée s'était achevée sur un gain de 2% pour le S&P 500, qui vient d'aligner une quatrième hausse hebdomadaire consécutive et d'engranger 20% de hausse depuis le mois de novembre.

A Paris, l'activité devrait rester limitée en ce lundi de Pentecôte, bon nombre d'intervenants ayant choisi de prolonger leur week-end en ce jour férié.

C'est surtout à partir de mercredi que la tendance devrait s'animer, avec la publication des dernières minutes de la Fed et surtout l'allocution de son président Ben Bernanke devant le Congrès américain.

'Il n'y a guère de doute sur le fait que le patron de la Réserve fédérale va défendre sa politique ultra-accommodante, mais chacun de ses mots sera décortiqué afin de savoir si la Fed s'apprête à faire de grandes annonces à l'occasion de ses réunions de juin et de septembre', souligne Chris Weston, le responsable de la stratégie marchés chez IG.

En Europe, la semaine sera surtout marquée par la parution des premières estimations des indices PMI pour le mois de mai, globalement attendus en baisse.

'La communauté financière préfère actuellement une Europe sous perfusion qu'une Europe en convalescence car elle estime que la crise de la dette souveraine n'est pas résolue', tempère de toute façon Sandy Campart, le directeur de l'IUP Banque Finance Assurance de Caen.

'Une diminution, même progressive, des liquidités injectées au système financier constitue aujourd'hui une crainte beaucoup plus forte pour les investisseurs que la récession', conclut l'analyste.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...