Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : De bonne humeur avec l'Ukraine et le PMI

Marché : De bonne humeur avec l'Ukraine et le PMI

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les opérateurs manifestent leur bonne humeur sur les places européennes, sur fond de signes d'apaisement des tensions en Ukraine et d'un indice PMI de la zone euro qui conforte les attentes de certains à la veille de la réunion de la BCE.

Milan s'adjuge 1,7%, devant Francfort et Madrid (+1,4%), Paris (+1,1%), Zurich et Lisbonne (+1%), Londres et Amsterdam (+0,8%), Bruxelles (+0,7%). A New York, le Dow Jones a reculé de 0,2% et Nasdaq a pris 0,4%.

Les indices saluent un accord de 'cessez-le-feu permanent' convenu entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko, alors qu'aucune désescalade ne semblait être observée sur le terrain ces derniers jours.

Par ailleurs, l'indice PMI final Markit composite de l'Eurozone s'est replié à 52,5 par rapport au plus haut de trois mois atteint en juillet (53,8), signalant ainsi le plus faible taux de croissance du secteur privé pour l'année 2014.

'La croissance de la zone euro décélère en août, ce qui devrait renforcer les voix s'élevant en faveur du lancement d'un programme d'assouplissement quantitatif de grande ampleur par la BCE', commente Chris Williamson, chief economist à Markit.

A l'inverse, l'expansion du secteur des services au Royaume Uni accélère encore au mois d'août pour atteindre son rythme le plus élevé depuis octobre 2013, d'après l'indice PMI des services qui s'est accru à 60,5 le mois dernier, contre 59,1 en juillet.

'Les trois enquêtes PMI (industrie manufacturière, construction et services) apportent des munitions aux responsables de la politique monétaire qui défendent des taux d'intérêt plus élevés', souligne Chris Williamson.

Aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des commandes à l'industrie pour le mois de juillet - attendues en très forte hausse grâce au salon aéronautique de Farnborough - cet après-midi, puis du Livre Beige de la Réserve fédérale ce soir.

Sur le plan des valeurs, Hugo Boss dévisse de 5,5% à 101,2 euros à Francfort, alors que Permira, l'actionnaire majoritaire de la maison de vêtements haut de gamme via sa filiale Red & Black, a décidé de céder 7,9 millions d'actions, d'après Aurel BGC.

A Paris, LVMH s'adjuge 3,4% à 137,5 euros, après un accord avec Hermès qui le verra redistribuer la totalité de ses actions de la maison de luxe à ses actionnaires. Hermès, dont la prime spéculative disparaît, chute inversement de 6,4% à 246 euros.

Safilo plonge de 28% à 11,6 euros à Milan, après la décision de Kering de mettre un terme, avec deux ans d'avance, au contrat de licence qui lie le fabricant de montures de lunettes à sa division de luxe Gucci.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...