Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : De bonne humeur après le week-end de Pâques

Marché : De bonne humeur après le week-end de Pâques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs reviennent de bonne humeur sur les marchés européens après le long week-end de Pâques, encouragés par la vigueur des indices américains la veille et par l'espoir de grandes opérations de fusions-acquisitions.

Francfort et Zurich prennent 1% et Londres 0,9%, devant Paris (+0,5%), Madrid (+0,4%), Bruxelles, Lisbonne (+0,3%) et Amsterdam (+0,1%), tandis que Milan cède 0,1%. A New York, le Dow Jones a pris plus de 0,2% lundi.

'La saison des résultats bat son plein et jusqu'à présent les communications des grands groupes restent encourageantes, même si la part des entreprises américaines dépassant les objectifs est en léger retrait à ce jour', souligne un gérant de Barclays Bourse.

Le professionnel des marchés met aussi en avant, comme point positif du moment, les 'opérations capitalistiques de grande envergure' qui 'semblent se poursuivre et notamment dans le domaine de la santé'.

AstraZeneca s'envole en effet de 7,8% à 4075 pence à Londres, propulsé par un article du Sunday Times, indiquant que le laboratoire pharmaceutique britannique aurait été approché, il y a quelques mois, par son pair américain Pfizer en vue d'une fusion.

Dans le même secteur, Novartis prend 2,5% à 76,6 francs suisses à Zurich, à la suite de l'annonce de l'acquisition des produits oncologiques de GSK (+5,4% à 1643 pence à Londres) et de la cession de sa branche vétérinaire à Eli Lilly.

Philips décroche par contre de 6,8% à 23,2 euros à Amsterdam : le groupe d'électronique a publié un chiffre d'affaires et un bénéfice opérationnel inférieurs aux attentes pour son premier trimestre et a déclaré s'attendre à un exercice 2014 'difficile'.

A Paris, Accor (-0,3% à 35,3 euros) reste à l'écart de la tendance favorable, après la présentation du chiffre d'affaires du géant hôtelier sur le premier trimestre 2014, marqué par une décélération de sa croissance organique.

L'action Eni recule de 0,8% à 18,6 euros à Milan, pénalisée par une dégradation chez UBS de 'achat' et à 'neutre', après une hausse de 6% du titre depuis le début de l'année qui l'a fait atteindre son objectif de cours de 19 euros.

Aux Etats-Unis aussi l'actualité des entreprises s'annonce riche cet après-midi, avec en particulier les résultats du conglomérat United Technologies, de l'assureur Travelers et de la chaine de restauration McDonald's.

Du côté des données macroéconomiques, seules figurent au calendrier du jour les ventes de logements anciens aux Etats-Unis au mois de mars, attendues en léger retrait à moins de 4,60 millions en rythme annualisé.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...