Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Dans le rouge, fait le tri des publications

Marché : Dans le rouge, fait le tri des publications

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens rechutent et ne tiennent guère compte des indicateurs économiques de bonne facture de la matinée, alors que les opérateurs font le tri entre les multiples publications de résultats.

Lisbonne grappille encore 0,2%, mais Madrid cède 0,1%, Zurich perd 0,6%, Paris, Londres, Amsterdam et Milan 0,9%, Bruxelles s'affaisse de 1,1% et Francfort de 1,2%. A New York, le Dow Jones perd près de 0,2%.

'En Europe, le ressort politique est en panne et il est probable qu'il n'y ait pas grand-chose à attendre avant les élections allemandes du mois de septembre', avertit un gérant de Barclays Bourse ce matin.

'Aux Etats-Unis, la question de la fin de l'injection massive de liquidités sur le marché ressurgira au gré de l'amélioration de la situation économique du pays. Après les hausses fulgurantes des indices américains, une pause serait légitime', poursuit-il.

Le taux de chômage a diminué de 0,9 point à 26,3% en Espagne, au deuxième trimestre par rapport au premier : le nombre de chômeurs outre-Pyrénées ainsi s'est contracté de 225.200 d'un trimestre sur l'autre, pour être ramené à 5,98 millions.

Le climat des affaires en Allemagne avance de nouveau en juillet, selon l'indice Ifo qui ressort à 106,2 contre 105,9 le mois précédent. 'Le fait que la composante des anticipations sot restée virtuellement inchangée va dans le sens d'une croissance modeste', tempère Natixis.

Enfin, le PIB du Royaume Uni a augmenté de 0,6% au deuxième trimestre 2013 par rapport au premier, marquant donc une accélération par rapport à celle de 0,3% observée sur les trois premiers mois de l'année.

Toujours au chapitre économique, les opérateurs doivent prendre connaissance des commandes de biens durables pour le mois de juin et des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, BASF se retrouve en queue de peloton sur le DAX à Francfort, perdant 4,4% à 66,8 euros, après avoir dévoilé des bénéfices inférieurs aux attentes au titre du deuxième trimestre 2013 et délivré un discours prudent.

En baisse de 1,8% à 30,4 euros, Unilever figure en queue de classement sur l'AEX d'Amsterdam, à la suite de résultats trimestriels en hausse moins forte que prévu malgré une croissance organique soutenue par les pays émergents.

Sur le SMI de Zurich, si les résultats de Roche (+1,3% à 236 francs suisses) reçoivent un accueil favorable, tel n'est pas le cas de ceux de Crédit Suisse (-3% à 27,5 francs) et d'ABB (-4,1% à 20,5 francs).

A Paris, les publications de Technip (+3,3% à 87,4 euros), Saint-Gobain (+1,8% à 34,6 euros) et Capgemini (+1,2% à 41,3 euros) sont également bien accueillies, à l'inverse de Michelin (-5% à 73 euros) et d'Orange (-4,5% à 7,4 euros).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...