Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Dans le rouge avec l'absence de croissance

Marché : Dans le rouge avec l'absence de croissance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent pour la plupart en zone négative, les instituts de statistiques ayant confirmé ce matin le coup de froid qu'ont subies les grandes économies de la zone euro sur le deuxième trimestre.

Lisbonne s'adjuge 0,9%, Londres grappille 0,1% et Zurich stagne, mais Francfort et Amsterdam perdent 0,3%, Paris et Bruxelles 0,4%, Madrid 0,7% et Milan 1%. A New York la veille, le Dow Jones a avancé de plus de 0,5% et le Nasdaq Composite a repris 1%.

Comme les économistes s'y attendaient, les données du PIB se sont montrées déprimées sur le deuxième trimestre, avec des stagnations en France et dans l'ensemble de la zone euro, et même une contraction de 0,2% en Allemagne.

'Le schéma d'une reprise régulière reste fragile, et les meilleurs élèves ne sont pas à l'abri d'une baisse de régime. Dans un contexte géopolitique toujours tendu, les craintes de déflation reviennent sur le devant de la scène', commente Barclays Bourse.

Cette hypothèse se trouve d'ailleurs confortée par le taux d'inflation annuel de la zone euro qui a été confirmé à 0,4% en juillet 2014, contre 0,5% en juin. Il s'agit du taux d'inflation annuel le plus faible depuis octobre 2009.

Natixis juge néanmoins que l'économie allemande devrait dépasser ce trou d'air. 'Soutenue par la faiblesse des taux d'intérêt, une inflation basse et un solide marché du travail, la consommation privée devrait demeurer une pierre angulaire importante de l'économie'.

Sur le plan des valeurs, ThyssenKrupp s'adjuge 1% à 21,2 euros et figure dans le haut de classement à Francfort, salué pour un léger relèvement d'objectifs annuels du conglomérat industriel, à l'issue de son troisième trimestre comptable.

Infineon s'inscrit aussi parmi les plus fortes hausses du DAX et prend 1,1% à 8,4 euros, aidé par UBS qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat' et son objectif de cours de neuf à 9,5 euros, après le vif repli du titre (-13% depuis son pic de juillet).

A l'inverse, Glencore dévisse de 1,3% à 361 pence à Londres, dans le sillage d'une note de Crédit Suisse qui, tout en laissant sa cible à 380 pence, passe de 'surperformance' à 'neutre', après une performance vigoureuse du titre depuis le début de l'année.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômages, des prix à l'importation pour juillet et des résultats du géant de la distribution Walmart.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...