Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Craint une intervention militaire

Marché : Craint une intervention militaire

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les bourses européennes naviguent dans le rouge, alors que les différentes prises de parole au sujet de la Syrie inquiètent toujours.

Londres perd 0,4%, Francfort 0,3%, Madrid 0,6%, Paris 0,7%, Amsterdam et Zurich 0,2%, Milan 1,7%, Bruxelles 1,1%, tandis que Lisbonne grappille 0,1%.

'Les investisseurs redoutent toujours une intervention militaire, même limitée, en Syrie', souligne Saxo Banque. 'C'est surtout le soutien de John Boehner, Président républicain de la Chambre des Représentants, à la volonté d'intervenir militairement du Président Obama qui a ravivé les craintes', précisent les spécialistes.

'En attendant le début des débats au Congrès la semaine prochaine, il s'agit d'un appui politique de poids pour le Président Obama et ceci redonne de l'épaisseur à une intervention militaire prochaine contre le régime de Bachar el Assad', ajoutent-ils.

'La géopolitique va influencer les marchés actions pendant plusieurs jours (semaines?)', prédit Barclays Bourse.

Dans la matinée, les investisseurs ont pris connaissance de multiples données sur le Vieux Continent. Le secteur privé de l'Eurozone enregistre en août la deuxième hausse mensuelle consécutive de son activité, d'après l'indice PMI final Markit composite de l'activité globale.

Bien que légèrement inférieur à son estimation flash (51,7), celui-ci se redresse de 50,5 en juillet à 51,5, signalant ainsi le plus fort taux de croissance depuis un peu plus de deux ans.

L'indice Markit composite de l'activité globale en France - mesurant l'activité combinée du secteur des services et de l'industrie manufacturière - se replie très légèrement, de 49,1 en juillet à 48,8 en août.

L'expansion du secteur britannique des services s'accélère encore légèrement au mois d'août 2013, d'après l'enquête mensuelle réalisée par Markit et le CIPS auprès des directeurs d'achats du secteur.

Leur indice PMI des services s'est redressé en effet à 60,5 le mois dernier, contre 60,2 au mois de juillet. Pour rappel, un indice au-dessus de 50 indique une expansion du secteur et plus il est haut, plus le rythme de cette expansion est fort.

Au deuxième trimestre, le PIB de la zone euro a progressé de 0,3% et celui de l'UE de 0,4% par rapport au trimestre précédent, selon Eurostat qui confirme donc son estimation préliminaire pour la zone euro et révise en hausse de 0,1 point celle pour l'UE.

Le volume des ventes du commerce de détail a augmenté de 0,1% dans la zone euro et de 0,2% dans l'UE en juillet 2013 par rapport à juin, selon les estimations d'Eurostat.

A 14h30, aux Etats-Unis, paraîtra la balance commerciale pour juillet. Le déficit devrait s'être creusé autour de 38,7 milliards de dollars. A 20h00, est attendu le livre beige de la Fed.

Ryanair voit son action s'effondrer de l'ordre de 13,5% en Bourses de Dublin comme de Londres, à 5,9 euros. Le groupe a en effet annoncé une baisse de 21% de son résultat du premier trimestre 2013/2014 en raison principalement de la hausse des frais de carburant et d'effets calendaires. La direction souligne que cette déconvenue avait été annoncée et a aussi maintenu ses projections annuelles. Mais le ton adopté est cependant plus nuancé.

Delhaize perd près de 7% à 46,4 euros, suite à l'annonce de la nomination de Frans Muller en tant que directeur général, à partir du 8 novembre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...