Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Craint de nouveaux signes d'embellie aux USA

Marché : Craint de nouveaux signes d'embellie aux USA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes poursuivent pour la plupart leur recul de la veille, craignant que les chiffres américains de cet après-midi viennent nourrir l'hypothèse d'un durcissement monétaire dès septembre aux Etats-Unis.

Milan rebondit de 0,2% et Madrid de 0,1%, mais Paris cède 0,1%, Francfort et Londres 0,2%, Bruxelles et Lisbonne 0,3%, Zurich et Amsterdam 0,5%. Jeudi, le Dow Jones a lâché 1,5% et le Nasdaq Composite a corrigé de 1,7%.

'La journée d'hier a vu des ventes paroxystiques, les investisseurs ayant abandonné en masse les marchés dans un contexte d'atmosphère estivale fébrile, de manque de volumes et d'inquiétudes au sujet de la politique de la Fed', résume un analyste marchés d'IG.

Il rappelle que les bonnes statistiques américaines ont été interprétées comme les présages d'une réduction des rachats d'actifs par la Réserve fédérale dès septembre, et en déduit que les données de cet après-midi retiendront l'attention.

En effet, seront dévoilés tout à l'heure les chiffres de la productivité pour le deuxième trimestre et ceux de la construction immobilière pour le mois de juillet, puis l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan.

En attendant, les investisseurs ont pris connaissance, pour la zone euro, d'une confirmation de l'inflation annuelle à 1,6% en juillet et d'un accroissement de l'excédent commercial à 17,3 milliards d'euros en juin.

Toujours à propos de la zone euro, Moody's reconnait des perspectives économiques 'en amélioration', mais pointe les hauts niveaux de dette publique et privée qui continuent de peser sur la consommation et l'investissement dans beaucoup de pays.

STMicroelectronics décroche de 1,3% à 6,3 euros à Paris et à Milan, victime d'une dégradation de recommandation de 'neutre' à 'sous-pondérer' par les analystes de HSBC, avec un objectif de cours ramené de sept à 5,7 euros.

D'autres valeurs technologiques font aussi grise mine, telles qu'Infineon (-1% à sept euros) ou SAP (-0,6% à 56,8 euros à Francfort), au lendemain de trimestriels ternes dévoilés par les Américains Dell et Applied Materials.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...