Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : CPR AM confirme sa préférence pour les actions

Marché : CPR AM confirme sa préférence pour les actions

tradingsat

(CercleFinance.com) - Lors d'une réunion organisée ce matin à Paris, les spécialistes de CPR Asset Management (CPR AM) a fait le point sur la situation macroéconomique mondiale, qui ne suscite pas d'inquiétudes particulières en dépit des tensions actuelles, et son allocation d'actifs. Depuis le début de l'année, l'exposition aux actions européennes, notamment celles des pays du Sud de la zone euro et les “smidcaps”, a été renforcée. Une orientation confirmée aujourd'hui.

Certes, d'un point de vue macroéconomique, l'année 2014 se révèle à ce jour encore moins linéaire que prévu. Des chocs importants sont effectivement survenus, comme les difficultés économiques de l'Argentine, le “vortex polaire” qui a affecté l'Amérique du Nord et enfin les tensions géopolitiques entre la Russie et l'Ukraine, qui devraient cependant s'apaiser.

Cependant, aucun de ces éléments n'est susceptible de remettre en cause le scénario central de CPR AM, à savoir celui d'une “croissance mondiale modérée sans choc nouveau (sur les) marchés”.

En effet, en dépit de “chiffres médiocres” depuis le début de l'année, la conjoncture des Etats-Unis reste bien orientée. La Fed continuera probablement à réduire ses rachats d'actifs obligataires, la partie non conventionnelle de sa politique monétaire, tout en “pilotant” plus étroitement les anticipations de taux, la branche dite conventionnelle.

En zone euro, le tableau est “moins réjouissant”, mais des indicateurs majeurs (PIB, enquêtes de confiance) confirment un rebond. Si la BCE n'a rien annoncé de nouveau à ce jour, elle se tient prête à agir dans le courant de l'année si la conjoncture venait à décevoir ou - et c'est nouveau - si l'euro s'appréciait excessivement. L'euro/dollar pourrait d'ailleurs revenir vers 1,32 d'ici la fin de l'année.

En termes d'allocations d'actifs, la préférence de CPR AM pour les actifs risqués - les actions - est donc confirmée. Le principal fonds de la gamme Croissance du gestionnaire d'actifs, CPR Croissance réactive (326 millions d'euros d'encours à fin 2013) reste donc surexposé aux actions à hauteur de 65%.

Par région, les actions des pays industrialisés sont privilégiées, à commencer par celles négociées à Wall Street (52% de l'encours actions de CPR Croissance réactive).

Le Vieux Continent n'est pas oublié, 25% de l'encours actions dudit fonds étant placés en titres de la zone euro, et 11% en Europe hors union monétaire. Depuis le début de l'année, dans la région, l'accent a été mis sur les actions d'Italie et d'Espagne (11% chacun de la poche “Actions Europe”), sans oublier les “small” et les “midcaps” (32% de ladite poche).

Enfin, la faiblesse du Nikkei japonais depuis le début de l'année est attribuée à la vigueur relative du yen. Mais les fondamentaux restent favorables, les comptes des entreprises étant portés par les “Abenomics” mis en place par le gouvernement. L'allocation en actions nippones est donc maintenue (12% de l'encours du fonds précité).

En revanche, prudence du côté des émergents : si la situation de l'Inde s'améliore, la Chine suscite à court terme des inquiétudes alors que son modèle économique se rééquilibre au profit de la demande intérieure. Une situation transitoire compliquée quoique “gérable” à moyen terme, selon CPR AM. Au Brésil, les fondamentaux restent difficiles. De ce fait, il n'est selon les stratégistes pas l'heure de revenir sur les actions ni la dette émergentes.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...