Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Confirmation des gains de la matinée

Marché : Confirmation des gains de la matinée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens confirment leurs gains de la matinée : concentrés sur les rendez-vous de cette semaine sur le front de la politique monétaire, ils se montrent sans réaction face aux données américaines du début d'après-midi.

Francfort progresse de 0,9%, Amsterdam et Zurich de 0,7%, devant Londres, Paris et Bruxelles (+0,5%), Madrid (+0,4%) et Lisbonne (+0,3%), tandis que Milan cède moins de 0,1%. A New York, le Dow Jones prend 0,3% et le Nasdaq Composite 0,2%.

'Le seul événement susceptible d'entraîner une correction de 10% ou plus aux Etats-Unis (...) serait un regain d'inquiétude sur la politique de la Fed et une correction du marché obligataire américain', estime IG.

Dans cette optique, les investisseurs auront les yeux rivés vers le compte-rendu de la dernière réunion du FOMC, qui sera publié mercredi, puis le symposium de Jackson Hole - qui réunira à partir de jeudi les principaux banquiers centraux de la planète.

'Que ce soient Mario Draghi ou Janet Yellen, les banquiers centraux ont tout intérêt à ne pas faire de vagues dans ce climat d'incertitude sur les places financières', estime à ce sujet Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque.

En attendant, les opérateurs sont restés de marbre face à une hausse de 0,1% des prix à la consommation aux Etats-Unis en juillet, conforme au consensus. En rythme annuel, le taux d'inflation est ressorti à 2%, dont une hausse de 1,9% hors énergie et alimentation.

Ils n'ont pas non plus réagi aux permis de construire et aux mises en chantier qui ont grimpé à 1,052 et 1,093 million d'unités en rythme annualisé en juillet, alors que les économistes les attendaient vers un million et 964.000 respectivement.

'Les statistiques américaines du jour ne devraient pas provoquer de vastes mouvements sur les marchés, d'autant qu'en terme de perspectives de politique monétaire, elles devraient délivrer des messages divergents', prévenait d'ailleurs Aurel BGC.

De ce côté de l'Atlantique, le taux d'inflation a nettement ralenti à un rythme annuel de 1,6% au Royaume Uni en juillet 2014, contre 1,9% en juin. En rythme séquentiel, l'indice des prix a baissé de 0,3% le mois dernier, après avoir rebondi de 0,2% entre mai et juin.

Côté valeurs, BHP Billiton chute de 4,7% à 1.970 pence à Londres, la compagnie minière anglo-australienne ayant déçu au chapitre de ses redistributions aux actionnaires, à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels et de son plan de scission.

ThyssenKrupp avance de 2,3% à 21,6 euros à Francfort, soutenu par un article du Handelsblatt, selon lequel le groupe industriel allemand tablerait sur un doublement de son résultat d'exploitation en quelques années, par rapport à celui de l'exercice en cours.

L'action Fiat perd 2,6% à 7,2 euros à Milan, sur fond d'une note de Crédit Suisse qui entame un suivi sur le titre du constructeur automobile italien à 'sous-performance', opinion assortie d'un objectif de cours de six euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...