Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Confiance en Europe avant l'emploi US

Marché : Confiance en Europe avant l'emploi US

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens font preuve de confiance avant la parution du rapport mensuel sur l'emploi américain, semblant tabler sur des chiffres qui confirmeraient la reprise économique sans remettre en cause la politique de la Fed.

Madrid grimpe de 1,3% et Milan de 0,9%, devant Paris et Bruxelles (+0,7%), Amsterdam (+0,6%), Francfort (+0,5%), Zurich (+0,4%), Lisbonne (+0,3%) et Londres (+0,2%). Wall Street a avancé de 0,2% la veille.

Les créations d'emplois dans le secteur non agricole - qui seront publiées à 14h30 - devraient ressortir en léger ralentissement de 157.000 à 151.000 en février, tandis que le taux de chômage devrait rester inchangé à 7,9%.

'Pour faire simple, les créations d'emplois doivent être fortes pour rassurer les investisseurs sur la solidité de la croissance américaine, mais idéalement, le taux de chômage doit monter pour s'assurer que le Fed poursuivra ses injections de liquidité', indique Aurel BGC.

Or, le bureau d'études juge qu'un tel double mouvement est possible à court terme. 'Percevant une amélioration du marché du travail, le taux de participation des ménages pourrait être en hausse', explique-t-il.

En attendant, les marchés ont pris connaissance d'une stabilisation du PIB du Japon au quatrième trimestre 2012, contre une baisse de 0,1% annoncée en estimation préliminaire, ce qui permet techniquement à l'archipel de sortir de la récession.

Toujours sur le front des données macroéconomiques, les investisseurs prendront connaissance en milieu de séance de la production industrielle allemande, puis cet après-midi des stocks des grossistes américains.

Crédit Suisse tient le haut du pavé à Zurich avec un gain de 2,5% à 25,6 euros, dopé par un relèvement de recommandation de la part d'UBS de 'neutre' à 'achat', avec un objectif de cours relevé de 27,5 à 34 francs suisses.

Marks & Spencer recule de 0,3% à 365 pence à Londres, pénalisé par Crédit Suisse qui entame un suivi à 'sous-performance' avec un objectif de cours fixé à 370 pence, estimant que 'nombre d'éléments du plan de redressement de novembre 2010 risquent d'être manqués'.

Barclays gagne 1,2% à 313 pence, alors que son directeur général aurait confié à des actionnaires que l'établissement bancaire britannique pourrait supprimer 28% de ses effectifs sur la prochaine décennie, selon une information de la chaine Sky News.

A Paris, Lagardère grimpe de 4,4% à 28,7 euros après l'annonce d'une cession de ses 7,5% dans EADS d'ici fin juillet, avec une affection de la somme (2,5 milliards d'euros) à la rémunération des actionnaires et au désendettement.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...